Art et culture

Commenter

Conférence : Les origines des Touaregs, archéologie, histoire et mythes

f

Conférence : Les origines des Touaregs, archéologie, histoire et mythes

 mardi 27 mai à 18h00 à l'Institut français d'Alger

Par Malika Hachid, préhistorienne

L’archéologie, et notamment l’art rupestre saharien, les traditions orales et les sources écrites nous apprennent que deux nappes de peuplement berbères se placent à l’origine des Touaregs du Nord, Kel Ahaggar et Kel Ajjer. La première est celle des « Libyens sahariens », des cavaliers et conducteurs de chars émérites, contemporains de l’Egypte pharaonique que seul l’art rupestre saharien donne à « voir » (fin du 2ème millénaire avant l’ère). Révélée au XIVème siècle par un témoignage d’Ibn Khaldoun, la seconde appartient à la grande famille berbère des Huwwara de la Tripolitaine et la Cyrénaïque (Libye actuelle), qui, fuyant le Maghreb, s’est établi au Sahara central, une terre qu'il leur fallut conquérir sur les farouches Assabat du début du Moyen Age, les descendants directs des Libyens sahariens. Rarissimes indices, des peintures rupestres inédites révèlent cette période mouvementée de l’histoire du Sahara, tandis que, revisité, le mythe du personnage de Tin-Hinan, ancêtre fondateur des Touaregs Kel Ahaggar, livre la complexité de la naissance du plus grand groupe chamelier du Sahara, ces pré-Touaregs qui allaient devenir les guides incontournables du grand commerce transsaharien.

Article recommandé

  • Astuce grand-mère : Comment démêler une chaîne en or ?12 Juillet 2014

  • Le shampooing sec : l'allié d'une belle chevelure06 Septembre 2015

  • Produits du quotidien, «Petites» augmentations inexplicables20 Janvier 2015

  • Dossier : Quand le stress nous enlaidit09 Février 2017

  • Nour El Houda Haddaoui, la jeune fille cancéreuse qui a ému les internautes algériens07 Juillet 2014