Communiqué de l’Association Sirius sur l’Aïd El Fitr

fCommuniqué de l’Association Sirius sur l’Aïd El Fitr

L’Association Sirius d’astronomie tient à travers ce communiqué à informer le public sur les données astronomiques relatives à la nouvelle Lune du mois du chaoual 1435 qui détermine la fin du mois du jeûne et donc le jour de l’Aïd. Nous précisons emphatiquement que seul le Comité des croissants lunaires du ministère des Affaires religieuses est habilité à se prononcer sur la date effective de l’Aïd.

L’état de la visibilité du croissant le 27 juillet (29 Ramadhan)

Statuer sur la date de l’Aïd cette année est plutôt difficile, non pas du point de vue astronomique vu qui nous connaissons à chaque moment sa position dans le ciel et on peut prédire relativement aisément la possibilité de son observation visuelle, mais au vu que sa position mettra en porte-à-faux les différentes positions jurisprudentielles suivies par les instances officielles de par le monde musulman.

1- Ainsi, si nous retenons que le critère de l’observation visuelle même à l’aide d’instruments optiques du croissant lunaire, son observation est impossible d’Algérie ainsi que de tout le Monde arabe le dimanche 27 juillet. En effet, même si la conjonction du mois de chaoual aura lieu le samedi 26 juillet à 23h42 heure d’Algérie, soit la veille de la nuit du 29 du Ramadhan, la Lune bien que se couchant après le coucher du Soleil, le croissant ne sera pas visible selon tous les critères astronomiques de visibilité (due notamment à son faible âge et l’absence de contraste avec la lumière crépusculaire).

Aussi aucun comité des croissants des différentes wilayas ne devrait être en mesure de reporter son observation, et tout report positif ne pourra qu’attribuer à une mi-identification. Dans ce cas, l’Aïd El-Fitr serait célébré en Algérie le mardi 29 juillet. Si par contre on se réfère à la visibilité du croissant d’une région plus étendue comme le fait dans certaines occasions l’Algérie, il sera potentiellement visible au télescope d’Afrique du Sud et difficilement visible à l’œil nu d’Amérique du Sud.

Dans le premier cas, le problème est que le télescope n’est pas utilisé par la communauté musulmane d’Afrique du Sud, tandis que dans le deuxième cas, son observation éventuelle d’Amérique du Sud se fera d’une région trop éloignée de nous en latitude pour être pertinente pour l’Algérie (l’information nous arrivera que le lendemain après le fadjr).

2- Par contre pour les pays qui se basent sur le calcul strict sans référence à son observation directe (la Turquie et les Balkans ainsi que pour certaines communautés musulmanes en Europe et aux Etats-Unis), qu’ils se contentent ou bien du fait que le croissant soit formé et se couche après le Soleil à la Mecque le 27 juillet, ou bien qu’il soit visible de quelque part dans le monde cette nuit-là, l’Aïd El-Fitr sera célébré le lundi 28 juillet.

En fait la situation sera aggravée par le fait que comme cela est démontré quasiment chaque année, il est probable que le croissant invisible des pays arabes sera tout de même «vu», en particulier d’Arabie Saoudite, et l’Algérie pourrait s’arranger à ne pas vouloir sortir du «consensus» arabe. Aussi le lundi 28 juillet a de bonnes chances d’être le jour de l’Aïd, mais dans ce cas là, cela sera pour de mauvaises raisons!

Au vu, tant du manque de clarté de la méthodologie suivie par le Comité des croissants lunaires voire de sa «variabilité» au fil des ans, que celui de l’acceptation toujours possible de rapport de visibilité de croissants invisibles scientifiquement parlant, l’astronomie ne peut que présenter une liste de scénarios possibles et se retirer à distance…

En résumé :
Astronomiquement parlant, l’observation du croissant lunaire en Algérie le dimanche 27 juillet étant impossible vu que la Lune se couchera ce jour là avec le Soleil, le mois de Ramadhan devrait compter 30 jours, et ce tant dans le cas d’une observation locale (Ikhtilaf el-Matali) que généralisée au monde arabe (Ittihad el-Matali). Donc sur la base d’une observation visuelle (et même instrumentale) du croissant, l’Aïd devrait donc être célébrée le mardi 29 août.

Le seul cas où l’Aïd pourrait être célébré en Algérie le lundi 28 juillet est sur la base d’une observation du croissant extérieure à l’Algérie (ou bien incorrecte pour les pays arabes ou bien non basée sur une observation directe), ou bien sur la base d’une observation erronée chez nous. Nous espérons que le ministère des Affaires religieuses aura la sagesse de ne pas valider une prétendue observation du croissant qui pourrait lui parvenir le dimanche soir, fut-elle locale ou d’un pays arabe quelconque, et qui irait à l’encontre des données astronomiques irréfutables.

Bonne fête de l’Aïd à tous.

source : journal soirdalgerie

Article recommandé

  • AQUA Club Algérie By SWORD Nautique‎ organise une sortie en mer20 Février 2017

  • Tizi Ouzou : Anhar Succès organise des activités pour enfants -brain gym, anglais, dessin-13 Mars 2018

  • On a testé pour vous : la CRÈME SPF 50 pour peaux sensibles de AVENE04 Juin 2015

  • Comment conserver les légumes pour les garder frais le plus longtemps02 Juillet 2015

  • Musique du monde. Nouvelle création "Roland Tchakounté et Mohamed Zami"02 Juin 2014

Commentaires


Laissez un commentaire