Nouvelle rubrique : programme des soirées de Ramdane 2017

Commenter

Le pouvoir d’achat en continuelle détérioration, La plupart des Algériens touchent moins de 30

t

Le pouvoir d’achat en continuelle détérioration, La plupart des Algériens touchent moins de 30 000 DA/mois :

 

Malgré les récentes augmentations de salaires, la détérioration du pouvoir d’achat est fortement ressentie par les Algériens, dont 70 % touchent moins de 30.000 dinars, souligne la commission nationale consultative de promotion et de la protection des droits de l’Homme (CNCCPDH) dans son dernier rapport annuel (2013).

« A u moment où l’Algérie s’enorgueillit des 190 milliards de dollars de réserves de changes, 70 % de la population algérienne perçoivent moins de 30.000 dinars nets par mois, et sont confrontés à une hausse vertigineuse des prix et à la détérioration de leur pouvoir d’achat « , souligne le rapport dans le volet réservé au  » pouvoir d’achat « . S’appuyant sur certaines analyses d’experts algériens, le rapport de la commission présidée par Farouk Ksentini relève que  » le processus inflationniste en Algérie a connu une forte accélération en 2013 avec des incidences sur le pouvoir d’achat « .

pour les rédacteurs du document de 275 pages, cette situation constitue  » la conséquence de tout un processus historique témoignant selon les dits experts de la maladie du corps social  » qui requiert selon la même source  » un changement de cap de la politique économique faute de quoi, il y a risque de tensions sociales avec une spirale infernale, augmentation de salaires-inflation, augmentation à nouveau de salaires nécessaire pour éviter la faillite du système financier « . pour la CNCPPDH, l’augmentation des salaires ne représente rien face à l’inflation et à la dépréciation de la monnaie nationale.

S’appuyant également sur les données de l’ONS et même si elle se réjouit de la  » tendance baissière  » de l’inflation depuis le début de l’année,  » une bonne nouvelle  » en somme, la commission estime que les effets ne se reflèteront guère sur le pouvoir d’achat des citoyens  » à cause de la dépréciation du dinar  » opéré récemment par la Banque d’Algérie.  » en définitive, toute augmentation de salaire dans un tel environnement ne se reflètera nullement sur le pouvoir d’achat du citoyen « , insiste la CNCPPDH qui fera observer que les citoyens concentrent leur attention sur l’évolution des prix de quelques produits spécifiques seulement (produits alimentaires, loyers, transports…), ne prenant ainsi plus compte par exemple des biens manufacturés dans leur perception de l’évolution du pouvoir d’achat, soulignera encore la commission Ksentini pour qui l’évaluation du pouvoir d’achat demeure « une opération difficile et complexe » à établir d’autant plus, et eu égard à l’indice des prix à la consommation par exemple, qui « ne reflète pas la réalité », l’inflation  » n’est pas la même pour tout le monde « , estime la commission qui n’a pas omis également de citer dans son rapport, le fait que la fédération algérienne des consommateurs ait tiré la sonnette d’alarme sur la hausse des prix qu’elle estime inexpliquée et remet ainsi en cause les chiffres de l’ONS.

Ceci étant, la commission a fait part dans le rapport, de son « inquiétude quant à un retour à la période d’avant le rééchelonnement à savoir assimiler le développement aux dépenses monétaires et aux réalisations physiques sans se préoccuper des impacts et des coûts ». aussi, elle appelle à « un dialogue national politique, économique et social privilégiant les intérêts supérieurs de l’Algérie afin de réorienter l’actuelle politique socio-économique conciliant efficacité économique et justice sociale renforcée ».

source : lesdebats.com

Article recommandé

  • LA LUNCH BOX THAÏLANDAISE ( à emporter au travail) 25 Avril 2016

  • salon de la femme "Eve" à Oran 25 Septembre 2014

  • Deuxième édition des journées de la philosophie d'Alger ont eu lieu à l’Institut français :13 Mars 2017

  • recette syrienne : pains farcis à la viande 20 Janvier 2015

  • Vol de véhicules dans la capitale, Des nouveaux modes opératoires diaboliques10 Janvier 2015

Commentaires


Laissez un commentaire