Commenter

Toilettes publiques : on y pense enfin ! Elles seront installées dans toutes les villes

f

Toilettes publiques : on y pense enfin ! Elles seront installées dans toutes les villes

Par : journal liberté  

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales qui effectuait, hier, une visite marathon dans la wilaya d’Oran pour superviser plusieurs projets relevant de différents secteurs, a insisté, lors d’une conférence de presse, sur la nécessité de doter les villes algériennes de toilettes publiques. Pour lui, “il est inconcevable que les grandes villes ne soient pas dotées de toilettes publiques”.
À cet effet, il a demandé au wali d’Oran de lancer un projet de construction de 70 toilettes publiques dans la wilaya d’Oran, laissant entendre qu’une pareille opération devrait toucher toutes les autres villes du pays. Le ministre, qui a soulevé ainsi ce qui est vécu comme “un vrai problème national” par les Algériens et qui n’a que trop duré, a évoqué également l’échéance de la généralisation du passeport biométrique attendue depuis longtemps. Tayeb Belaïz s’est empressé d’annoncer, d’ailleurs lors du point de presse, que la date fixée initialement pour novembre 2015, sera finalement avancée, au plus tard, au mois de mai 2015. Cette annonce a été suivie d’une précision quant à l’augmentation du prix du timbre fiscal du passeport qui devrait passer de 2 000 DA à 10 000 DA, sauf en cas de rejet du projet par les parlementaires puisque ce nouveau tarif a été déjà entériné par le gouvernement. Pour Tayeb Belaïz, cette somme n’est pas élevée, précisant que 10 000 DA, “ce n’est rien, quand on sait que dorénavant le passeport a une validité de 10 ans. Les citoyens doivent aussi s’habituer à participer à renflouer les caisses du Trésor public”.
Ensuite, le ministre d’État se livrera à un discours sur les nouvelles priorités de son département ministériel relatives aux collectivités locales et au développement local, évoquant à cet effet le nouvel organigramme qui prévoit la création d’une direction générale du développement local. En enjoignant les élus et les walis à agir pour répondre aux besoins des citoyens, notamment au niveau des APC, le ministre évoquera la mise en place d’un fonds de soutien pour voler au secours des APC en difficulté. Ce fonds sera doté de 100 milliards de dinars, pour renforcer celles ayant des difficultés financières ou celles ayant des recettes limitées.
Tayeb Belaïz fera le bilan de la visite l’ayant mené à découvrir plusieurs projets dans la ville d’Oran. C’est surtout au quartier populaire les Planteurs que le ministre se verra confronté à la réalité du vécu des citoyens, qui n’ont pas manqué de l’interpeller sur l’opération de relogement qui est toujours en cours. En effet, les Planteurs ont bénéficié d’un programme spécial de 11 000 logements qui est appliqué en plusieurs phases. On sait que la population des Planteurs est de 20 000...  L’équation est simple, d’où les nombreuses réclamations et mécontentements qui lui ont été signifiés bruyamment sur place, avec un cordon sécuritaire très vigilant intervenant rapidement pour bloquer les rares habitants qui réussissent à franchir les barrières de sécurité.
À cet instant, le ministre de l’Intérieur fera face aux citoyens, qui dénoncent la lenteur des relogements et comme souvent l’absence de transparence dans la confection des listes des bénéficiaires. À ce propos, Belaïz annoncera le relogement de 500 familles d’ici à octobre 2015, dans l’attente de l’achèvement de 4 000 autres logements. Tayeb Belaïz fera ensuite une halte dans une ferme, une exploitation d’élevage de bovins à l’est d’Oran, Ben Freha, où un point sur l’épidémie de la fièvre aphteuse dans la wilaya (deux foyers signalés jusqu’ici) lui a été présenté.
Là, le ministre constatera de la part d’une vétérinaire qu’à l’heure actuelle, aucune assurance ne pouvait lui être donnée sur la maîtrise de l’épidémie en raison de la nature d’élevages rustiques, notamment des troupeaux vivant en liberté sur les hauteurs et qui ne sont pas contrôlables. Il est à noter, enfin, que le ministre évitera de répondre à une question relative à l’enquête enclenchée sur la mort du joueur camerounais, Albert Ebossé.

 

Article recommandé

  • Laver les fruits et légumes, 10 astuces nettoyage11 Mai 2015

  • Le top 5 des aliments antifatigue05 Décembre 2014

  • l'université de BEZ organise : Happy Art Days03 Avril 2015

  • COURS FITNESS/ZUMBA ENFANTS05 Janvier 2016

  • Astuce décoration de glaçons13 Juin 2015