Commenter

Santé : Alerte aux arachides contaminées

d

Le ministère du Commerce a lancé hier une alerte nationale à l’aflatoxine, mortelle chez l’homme, provoquée par la consommation d’arachides contaminées.

Dans un communiqué repris par l’APS, le ministère a indi-qué que ‘’les services de contrôle (du ministère du Commerce), en relation avec ceux des Douanes et de la Police, ont mis en place les mesures nécessaires au blocage d’arachides contaminées en provenance de l’Inde, placées sous scellés au port d’Alger ».

Il s’agit en fait d’une cargaison d’arachides contaminées par l’aflatoxine, importées d‘Inde par un opérateur domicilié dans la wilaya d’Alger. Un dispositif d’alerte a été ainsi instauré ‘’suite à des informations faisant état de l’importation d’arachides contaminées par l’aflatoxine », précise le ministère du Commerce, selon lequel ‘’une enquête a été diligentée auprès de l’importateur concerné (demeurant à Gué de Constantine, Alger) pour vérifier les conditions d’importation de cette marchandise ».

Dès lors, poursuit le ministère, ‘’une alerte nationale a été déclenchée par la Direction générale du contrôle économique et de la répression des fraudes auprès des inspections territoriales et frontières ». Ce dispositif a comme objectif le contrôle systématique de toutes les cargaisons d’arachides importées, ainsi qu’au prélèvement ‘’d'échantillons qui seront analysés au niveau des laboratoires de police et du Centre algérien de contrôle de qualité et d’emballage (CAQE) ».

Mais, comme dans le cas de certains virus, un container a échappé aux mailles de ce filet, le ministère expliquant que ‘’malgré l’enclenchement du dispositif d’alerte, une cargaison a fait l’objet d’une admission sur le territoire national sans contrôle préalable au niveau des services aux frontières du port sec de Khemis El-Khechna (Boumerdès) ». Un rocambolesque dispositif d’alerte et de recherche a été déclenché, ce qui a permis de localiser le lieu de chute de ce container d’arachides contaminées par l’aflatoxine à Blida.

Il a été récupéré et mis ‘’sous scellés avec prélèvement des échantillons », selon le ministère, qui précise que ce dispositif d’alerte à l’arachide contaminée importée d’Inde est en vigueur au niveau de tous les ports et frontières du pays. Mais le ministère du Commerce est resté vague sur la question de savoir si la cargaison du container retrouvé à Blida a connu un début de vente aux grossistes et détaillants de la ville, connue pour ses marchands de fruits secs, installés au marché couvert de la ville et au célèbre marché de la Souika avec ses revendeurs de fruits secs et d’articles pour la confection de gâteaux. D’autant que la période est propice au commerce de ce fruit pour la confection de gâteaux pour les fêtes de mariages, les circoncisions, etc.

L’aflatoxine, mentionnée dans le communiqué du ministère du Commerce, est une mycotoxine produite par des champignons dont l’aspergillus flavus proliférant sur des graines conservées en atmosphère chaude et humide. L’aflatoxine est dangereuse et nuisible aussi bien chez l’homme que chez l’animal, et a le fâcheux désavantage d’être hautement cancérigène.

L’aflatoxine, découverte en 1960 en Angleterre, peut-être trouvée en grande quantité dans beaucoup de produits alimentaires destinés à l’homme ou aux animaux. Il s’agit notamment de graines d’arachides, de maïs, de blé, céréales diverses, amandes, noisettes, noix, pistaches, figues, dattes, cacao, café, manioc, soja… L’intoxication aiguë par les aflatoxines peut provoquer la mort en général, ou une anémie, un ictère léger et une évolution cancéreuse à terme. Globalement, la présence de mycotoxines dans les aliments pose de gros problèmes d’hygiène publique et de santé animale.

source : quotidien d'oran

Article recommandé

  • La fête de la figue du 24 au 25 août en Kabylie19 Août 2017

  • astuce en image, contre la chute de cheveux19 Août 2017

  • Qaada algéroise au Bastion 2330 Août 2016

  • Boumerdes : Personal Developement Day27 Octobre 2016

  • Le miel est-il interdit aux diabétiques ?13 Avril 2017