Beauté visage § corps

Le sport plus efficace que les antidépresseurs ?

d

 

Quand ton moral flanche, c'est une déprime, passagère où durable, elle te plombe, te donne envie de ne rien faire, te démotive, te rend l'humeur noire. Et ça peut parfois être encore plus grave quand c'est une dépression qui cette fois est une maladie. Pour d'autres, la déprime, ça n'existe pas, mais l'angoisse et le stress sont des amis toujours présents. La solution ? Sourire à la vie ou rester toujours zen, c'est facile à dire. Prendre des antidépresseurs ou des anxiolytiques, pourquoi pas, mais il y a beaucoup mieux.

Mais y a mieux ? oui, le sport !
Une étude  a comparé l'effet d'un antidépresseur avec celui du jogging. Après 4 mois, le résultat était identique, le jogging est aussi efficace que le médicament. D'ailleurs, prendre un médicament en plus du jogging n'ajoute rien. Après un an de ce traitement, 92 % de ceux qui joggent se portent bien, alors que plus d'un tiers de ceux qui prennent l'antidépresseur ont rechuté.

Une autre étude  aujourd'hui classique a montré que les personnes qui pratiquent le vélo d'appartement se sentent plus détendues, se trouvent plus d'énergie, et que ces effets positifs sont toujours présents un an plus tard. Ce sport (comme d'autres) a donc à la fois une action sur l'anxiété, car il détend, et sur la déprime (qui paralyse) en stimulant l'énergie.

Oui mais quand on vit un événement terrible comme un décès dans la famille, une maladie grave, le divorce de ses parents... Le sport peut-il quelque chose ? 
La réponse est oui. Cela a été étudié, il y a des années chez des personnes atteint d'un cancer, malgré la nouvelle atroce, Et bien, les personnes malades qui pratiquaient un exercice régulier semblaient être protégées contre la peur et le désespoir. 

Et puis, même quand on n'est pas déprimé ou anxieux, faire du sport fait du bien. En effet, l'exercice régulier permet d'éviter ces sentiments d'angoisse ou de dépression. Une autre étude encore a montré que ceux qui font de l'exercice ont moins de chance de connaître un épisode dépressif dans les 25 ans qui suivent !

Comment agit le sport ?
Par plusieurs mécanismes. D'abord un mécanisme qui fait circuler le sang et oxygéner le cerveau, fabriquer des substances qui procurent un sentiment de bien-être, les endorphines. Mais il agit aussi psychiquement. En effet, en courant, on bloque les pensées négatives qui entretiennent l'anxiété et la dépression, comme par exemple : « je suis nul, je ne vaux rien, tout le monde se fiche de moi, personne ne m'aime, je ne réussirai jamais rien... » Quand on fait du sport, on se concentre sur sa respiration, ses mouvements, et du coup, on balaye ces pensées qui participent au maintien de la déprime.




Article recommandé

  • FREEKLANE en concert 02 Mars 2015

  • Hack4Algiers, une occasion de développer des solutions 100% algériennes19 Décembre 2016

  • Boumerdes : Un imam viole une fillette de 8 ans !15 Décembre 2014

  • La hammam fait-il maigrir ? 21 Juillet 2015

  • Guide d'achat : comment choisir son ventilateur ?05 Août 2016

Commentaires


Laissez un commentaire