Bien-être § Forme § Maman

La réglisse : bien plus qu’une friandise

d

Son goût agréable fait de la réglisse un aromatisant efficace, mais c’est aussi une des plantes médicinales les plus précieuses grâce à son action antispasmodique, expectorante et anti-inflammatoire. Une des plantes les plus utilisées 
Il y a bien longtemps que la réglisse est utilisée par les hommes tant comme aliment que comme médicament. Uniquement issue de plantes poussant à l’état sauvage jusqu’au 13e siècle, la réglisse a commencé à être cultivée à cette époque en Europe méditerranéenne et reste à ce jour une des plantes médicinales les plus prescrites sur le vieux continent. Elle pousse également dans les Balkans, aux États-Unis et en Asie du Sud-ouest, la réglisse doit son nom scientifique au grec  glukos (qui signifie sucre) et  riza (qui signifie racine).

Tonifier le Qi 
La réglisse (  Glycyrrhiza glabra L. ) qui nécessite un sol riche et humide pour croître jusqu’à 1,5 mètre de haut, est une grande plante vivace cultivée pour ses racines et stolons. Elle possède des feuilles composées, ovales et grandes portant des glandes à huile essentielle et des fleurs petites, bleues ou mauves et en grappes allongées.

De la famille des Fabacées, la réglisse contient un constituant bien plus doux que le sucre (l’acide glycyrrhizique) qui offre à la réglisse d’être souvent considérée avant tout comme une friandise (qui n’a jamais mâchouillé dans son enfance un bâton de réglisse ?) D’ailleurs en langue allemande, la réglisse est nommée « Süssholz », littéralement «  le bois doux ».

Grand amateurs de racines de réglisse, les Chinois l’utilisent depuis plusieurs centaines d’années dans de nombreuses préparations médicinales traditionnelles : elle a notamment la réputation de tonifier le Qi (c’est-à-dire l’énergie vitale). 

Très utilisée en confiserie, la réglisse permet aussi d’aromatiser agréablement les aliments et les boissons. Enfin les racines ont la réputation d’être aphrodisiaques pour les femmes.

Une friandise contre les aphtes 

Utilisée en phytothérapie pour son action anti-inflammatoire, la réglisse est traditionnellement utilisée pour soulager les inflammations du système digestif (brûlures d’estomac, douleurs abdominales) en association avec d’autres plantes ainsi que du système respiratoire (en adoucissant les
inflammations en particulier celles des muqueuses… toux, rhume, bronchite) mais aussi les aphtes, les réactions allergiques et le syndrome prémenstruel (commencer 8 jours avant la venue supposée des règles).

En usage externe, la réglisse est traditionnellement utilisée pour traiter l’eczéma et le psoriasis.

Jamais en cas d’hypertension 

Mais l’acide glycyrrhizique à qui on attribue principalement les qualités médicinales de la réglisse possède un inconvénient majeur, son action hypertensive et sa capacité à provoquer des œdèmes. Il ne faut donc pas prolonger l’utilisation au-delà de quatre à six semaines consécutives, surtout en cas d’hypertension (même traitée), maux de tête, léthargie, rétention d’eau, insuffisance en potassium, insuffisance rénale, grossesse (dans les traitements longs et pour l’hypertension ou les gastrites chroniques, préférez des extraits déglycyrrhizinés). Il est donc prudent pour les hypertendus d’éviter la consommation excessive d’extrait de réglisse sous forme de bâton ou de boisson.

Mode d’emploi 
–  En usage interne 
Contre les inflammations, racines séchées en infusion ou décoction
de 2 gr à 4 gr de racines séchées dans 150 ml d’eau, en trois prises après les repas (ne pas dépasser 12 gr par jour). 
Contre les dysménorrhées, 10 gr par litre, boire 250 à 750 ml par jour après une macération de 5 heures. Contre les symptômes du syndrome prémenstruel, commencer à prendre de la racine séchée ou un extrait déglycyrrhiziné huit jours avant les menstruations.
Contre les brûlures d’estomac, Extrait total sec (330 mg à 800 mg, trois fois par jour, après les repas).
Contre les aphtes, laisser fondre un comprimé d’extrait déglycyrrhiziné (également utile contre les inflammations intestinales) : un à deux comprimés trois fois par jour, vingt minutes avant les repas.

–  En usage externe 
Contre l’eczéma, le psoriasis, utiliser des pommades, crèmes ou onguents à base de réglisse (demander conseil à votre pharmacien).

Article recommandé

  • Recette faire son shampoing sec maison, efficace et économique25 Octobre 2016

  • La jeune karatéka Souad Korichi est décédée21 Avril 2019

  • Carrés au citron :15 Juillet 2014

  • Le salon cadeaux de fin d année sous le thème CRÉATION DE CHEZ NOUS à la galerie d art couleurs08 Décembre 2018

  • Alger : Salon du Ramadan 20 Mai 2017

Commentaires


Laissez un commentaire