De la haine de couple à l’infanticide: le petit Abderrahim a été égorgé par son père

d

Le petit Abderrahim Grine, 2 ans et demi, dont le corps décomposé et déchiqueté a été découvert vendredi dernier à Djermane, à 7 km à l’est d’El Eulma, dans la wilaya de Sétif a été tué par son propre père en instance de divorce avec sa femme.

Selon les correspondants locaux des journaux, le père, sur lequel pesaient de très forts soupçons, a avoué avoir « égorgé » son fils et abandonné son corps dans la forêt par vengeance à l’égard de sa femme.

L’homme, indique Ennahar, a été emmené sur les lieux du crime pour une reconstitution où il aurait avoué avoir égorgé de « sang-froid » son fils avec un couteau. L’accusé a indiqué où il avait caché l’arme du crime.

L’affaire qui a suscité une vive émotion et un grand malaise à El Eulma : un père qui tue un enfant pour un différend avec sa mère est une situation qui choque particulièrement.

Selon les informations publiées dans les journaux, le couple, marié en 2011, a connu rapidement des difficultés, l’épouse ne supportant pas de vivre avec la famille de son époux.

Un scénario qui relève du « classique » des cas de divorces en Algérie qui heureusement ne se terminent pas de façon aussi sinistre. Le couple était en instance de divorce et devaient, normalement, assister à une séance de « conciliation » mais l’homme ne s’est pas présenté.

Article recommandé

  • Vous voulez la 3G ? Il faudra que vous changiez de numéro de téléphone29 Novembre 2013

  • Buzz: Un jeune algérien loue son studio pour des rencontres coquines25 Mars 2015

  • Réponse d’expert : pourquoi mes lèvres sont constamment gercées? conseils et contre-indications15 Décembre 2014

  • Bejaia : Rassemblement contre les violences faites aux femmes21 Novembre 2017

  • masque pour cheveux secs09 Avril 2016

Commentaires


Laissez un commentaire