Bien-être § Forme § Maman

Commenter

Selon une étude, laver la vaisselle diminuerait le stress

d

D’après les résultats d’une étude américaine, laver la vaisselle en pleine conscience permet de réduire considérablement les niveaux de stress.

Les adeptes du lave-vaisselle vont peut-être revenir sur leur décision et se remettre à utiliser l’éponge et l’huile de coude. Car d’après une étude menée par les chercheurs de l’université d’Etat de Floride sur 51 étudiants, faire la vaisselle en pleine conscience permettrait d’augmenter la créativité et de réduire les niveaux de nervosité.

La pleine conscience est une forme de méditation dérivée du bouddhisme. Elle consiste à concentrer son attention sur le moment présent et sur les sensations ressenties. Cette technique donnerait des bons résultats en matière de diminution du stress et de prévention de la dépression.

Faire le vide en méditant

Pour savoir si la pleine conscience est applicable à une tâche ménagère comme la vaisselle, les auteurs de l’étude ont divisé les étudiants en deux groupes. Le premier a lu un petit texte pouvant les aider à atteindre l’état de pleine conscience pendant la vaisselle, tandis que le second n’a rien lu. Dans le texte, certains passages conseillaient de se focaliser sur la vaisselle en elle-même, sur la respiration, sur l’odeur du savon et sur la chaleur de l’eau.

"Il semblerait que le fait d’aborder nos activités quotidiennes avec une approche de pleine conscience aide à faire le vide", note l’auteur principal de l’étude, Adam Hanley. En effet, les résultats sont clairs : le sentiment d’inspiration a augmenté de 25% et les niveaux de stress ont baissé de 27% chez les étudiants du groupe ayant testé la pleine conscience. Les autres, par contre, n’ont ressenti aucun bénéfice.  

source : sante magazine

Article recommandé

  • MERVEILLES DU MONDE - ANIMATION JEUNE PUBLIC10 Janvier 2015

  • Video : Développement personnel, c'est quoi la PNL ?21 Janvier 2017

  • Entrée : recette Blinis au saumon27 Décembre 2014

  • Gâteau au chocolat petits beurre/chocolat sans cuisson10 Février 2016

  • Alger/Anaïs, 16 ans, contrainte par son école de changer sa robe jugée “trop courte” 04 Juin 2015

Commentaires


Laissez un commentaire