recettes cuisines et chroniques culinaires

Enquête : Les dangers de la farine blanche et les alternatives possibles

s 

On le sait depuis longtemps, la farine blanche n’est pas ce qu’il y a de mieux pour l’organisme et le pain blanc, notamment, n’est pas recommandé dans le cadre d’un régime. L’absence de nutriments et la présence de tout un tas d’insecticides rendent la farine blanche et tout ce qu’on en fait avec, pas très appétissants. Les dangers sont nombreux. 

Le saviez vous ?

En 1910, la Cour fédérale du district du Missouri a déclaré la farine blanche raffinée impropre à l’alimentation humaine. Malheureusement, selon H.W. Wiley, premier chef de la Food and Drug Administration, l’application de cette loi a été « arrêtée par l’influence politique des meuniers » et « aucun avis de violations n’a été fait par la FDA depuis ». Le livre de M. Wiley « The History of a Crime Against the Pure Food Law » examine ce cas. 

Aujourd’hui, la farine est faite à partir de blé qui est traité avec des fongicides, des pesticides, et des insecticides des semis au stockage. Depuis lors environ 60 produits chimiques différents ont été approuvés pour blanchir la farine. Miam.

La farine blanche ne contient pas d’élément nutritif

L’industrie de la farine blanche élimine d’abord le son du grain de blé, ses six couches extérieures, et le germe qui contient 76% des vitamines et des minéraux. 97% des fibres sont également perdus. On élimine toutes les vitamines E, 50% du calcium, 70% du phosphore, le fer, le magnésium et les vitamines B.

Du bromate de potassium ajouté

Après avoir enlevé toutes les couches et les éléments nutritifs du grain, la farine est protégée et blanchie avec du dioxyde de chlore. Elle est à nouveau blanchie avec de la craie, de l’alun et du carbonate d’ammonium pour qu’elle soit plus attrayante aux yeux du consommateur. L’isosorbide est ajouté à la fin ainsi que le bromate de potassium qui est un oxydant très puissant dangereux pour les cellules. Le bromate est considéré comme un cancérigène de groupe 2B (= cancérogénicité possible pour l’homme) par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Le bromate de potassium a été interdit dans la plupart des pays développés en 1994, notamment dans l’Union européenne ainsi qu’au Royaume-Uni et au Canada.

Elle contient de la L-cystéine

Cet acide aminé non essentiel est ajouté à la plupart des produits de boulangerie traditionnels pour accélérer la transformation industrielle. La cystéine se trouve dans la majorité des pâtes à pizza, les biscuits, les pâtes, les pâtisseries et les pains des fast-foods. Elle peut être créée synthétiquement en laboratoire, mais il est moins coûteux de l’extraire des plumes de canard et de cheveux humains ainsi que des plumes de poulet, des cornes de vache et de sous-dérivés de pétrole. La majorité de l’acide L-cystéine provient de la Chine.

La farine blanche contient de l’alloxane, contaminant causant le diabète

L’ alloxane que contient la farine blanche rend le pain moelleux et frais. Les études montrent que l’alloxane détruit les cellules bêta du pancréas. La nocivité de l’alloxane sur le pancréas est si grave que « Natural Medicine » le désigne comme « une toxine bêta-cellulaire puissante. » Tout en sachant que l’alloxane est toxique pour votre corps, la FDA permet encore certaines entreprises à l’utiliser lors du traitement des aliments que nous consommons. Heureusement, des études ont montré que les effets nocifs de l’alloxane peuvent être inversés avec la vitamine E. Selon le Dr. Gary Null, la vitamine E a efficacement protégé des rats de laboratoire contre les effets nocifs de l’alloxane administré.

8 raisons pour limiter le pain blanc

  • Des calories vides 

    Le pain blanc traditionnel est réalisé avec des farines blanches raffinées appelées « T55 ». T55 veut dire que pour 100g de farine, il y aura 0,55 grammes de minéraux. Ce sont ces minéraux qui sont intéressants. En comparaison avec la farine blanche T55, les pains complets peuvent atteindre 1,5 grammes de minéraux pour 100 g de farine, des farines T150 donc. Vous l’aurez compris, les pains blancs sont réalisés avec les farines les plus pauvres du marché, on parle alors de calories « vides ». C’est-à-dire que vous allez manger, ingurgiter un aliment, faire travailler l’ensemble de votre système digestif…pour 3 fois rien (ou presque)

  • Du gluten, beaucoup de gluten
    Le pain blanc, c’est du blé. Du blé directement sélectionné par nos très chers semenciers pour des teneurs en gluten de plus en plus fortes. Le gluten est impliqué dans plus de 55 maladies différentes. Les plus connues sont l’intolérance au gluten et la maladie coeliaque. Il n’est pas interdit d’en manger, mais il est déconseillé d’en abuser… et dans le pain, dans la farine, il y en a clairement trop.

  • Du sucre, beaucoup de sucre

    Si le pain blanc n’est pas rempli de nutriments, mais de quoi peut-il bien être fait ? D’amidon ! Pour faire simple, l’amidon, c’est juste des sucres simples (du glucose) assemblés en très longues chaînes ce qui forme de l’amidon. Même si le pain blanc n’a pas un goût sucré d’entrée de jeu, il est pourtant fait à 85 % de glucides.

  • Il possède un index glycémique élevé
    L’index glycémique c’est la capacité d’un aliment à faire grimper votre taux de sucre sanguin (glycémie). Autrement dit, plus un aliment aura un fort IG (Index Glycémique) plus il fera grimper votre glycémie. Une glycémie élevée entraîne une forte production d’insuline pour faire descendre rapidement cette glycémie. Ce fonctionnement est classique, et même normal. Sauf que le pain blanc augmente dramatiquement la glycémie (IG = 95, 78 sur 100 selon certains articles), et donc la sécrétion d’insuline. Cette augmentation monstrueuse aura pour conséquence une insensibilisation des cellules de notre corps à l’insuline (à cause des pics répétés) et donc d’un potentiel diabète de type 2.

    le_pain_5

  • Il est addictif

    Ce point découle du précédent. Le pain blanc est fait principalement de sucre (amidon, 85%), et comme tout produit « sucré », il crée une des addictions les plus fortes qui existe.

  • Le pain blanc fait grossir 

    Oui, un aliment avec un IG aussi élevé consommé aussi régulièrement entrainera une prise de gras, et à terme, une prise de poids.

  • C’est un aliment « chassant »

    « Chassant » ? Cela veut dire que manger du pain blanc, c’est moins manger de légumes, de fruits, de jus vitaminés, de viandes de qualité ou même de poisson. Il ne faut pas négliger l’impact du pain blanc dans l’équilibre alimentaire de nos repas, de nos goûters et de nos pauses déjeuners à l’extérieur. Imaginez un goûter sans tartine de pain, on peut facilement rajouter 1 ou 2 fruits, quelques poignées d’amandes ou un petit fromage. Au final, l’addition ne sera pas la même.

  • Du sel, beaucoup de sel !

    Le pain c’est du sucre mais du sodium également, ou du sel ! 100g de pain blanc, c’est prendre 50 % des apports journaliers recommandés en sel.

On rajoute à cette petite liste les risques liés aux nombreuses substances contenues dans la farine blanche… et on se rend compte que non seulement le pain blanc fait grossir, mais qu’il est néfaste pour la santé. On pourra facilement le remplacer par du pain de seigle, riche en phytoestrogènes et en phytostérols (en plus c’est pas bon, donc on en mangera moins).

Les alternatives à la farine blanche

Difficile de trouver une alternative efficace, mais le fait de manger du pain complet, ou plutôt du pain de seigle, sera meilleur pour votre santé (index glycérique plus faible, moins de gluten).

Vous pouvez également utiliser une farine complète *( ou farine de riz, fécule de maîs maizena, ou farine de pois chiche)  pour vos crêpes, gaufres, gâteaux, ou carrément opter pour quelque chose de moins traditionnel en fonction de l’index glycémique (pour rappel, plus il est bas, mieux ce sera) :

  • Farine de blé blanche T45 : IG 85

  • Farine de blé complète T110 : IG 65

  • Farine de blé intégrale T150 : IG45

  • Farine de seigle intégrale T170 : IG 40

  • Farine de pois chiches : IG 35

  • Farine de coco : IG 35

  • Farine de lentilles : IG 30

  • Farine de soja : IG 20

  • Farines de noisettes et d’amandes : IG 20

  • Le son d’avoine ou de blé : IG 15 

Attention cependant, le gluten contenu dans la farine de blé, aide à lier vos préparations, à rendre vos gâteaux moelleux et croustillants… je vous conseille de chercher des recettes spécifiques pour les farines non conventionnelles. Ca évitera un désastre :)

* malheureusement pas encore disponible dans les commerces.

Sources et réf : monnutriblog.wordpress.com

www.indymedia.org.uk
proliberty.com
www.vrg.org
www.ncbi.nlm.nih.gov
livingtraditionally.com
http://www.dur-a-avaler.com
http://www.cuisine-gastronomie.com

Article recommandé

  • et si le secret de la beauté, c'était la confiance en soi ?10 Mai 2017

  • Alger, 2 éme édition de la Journée Traditionnelle Et Culturelle ~48 Wilayas ~10 Avril 2018

  • Tikjda : Randonnée Découverte + Pique nique07 Octobre 2017

  • La garde du corps de la ministre des PTIC fait le “buzz” sur les réseaux sociaux01 Mars 2016

  • Astuce en image : recettes purées pour bébé19 Septembre 2016

Commentaires


Laissez un commentaire