Cancer de la peau: l’association Nour El Dhoha met en garde contre la phytothérapie

b

La présidente de l’Association Nour El Dhoha d’aide aux cancéreux, Samia Gasmi a mis en garde, lundi à Alger, contre la phytothérapie, car pouvant entraîner des complications.

« Certaines personnes recourent à la phytothérapie pour traiter ce type de cancer, ce qui peut entraîner des complications », a indiqué Mme Gasmi lors des 6èmes journées scientifiques de formation sur le cancer de la peau (mélanome).

Elle a, par ailleurs, déploré la propagation des différents types de cancer, des malformations et des maladies mentales dans les régions qui ont fait l’objet d’essais nucléaires menés par le colonisateur français.

Les cancers du sein et de la prostate sont les deux types de cancer les plus répandus en Algérie, a fait savoir Mme Gasmi.

Dans ce cadre, Chaabane Ben Mohand, spécialiste en dermatologie au CHU Lamine Debaghine (ex Maillot) a précisé que le cancer de la peau était répandu chez les deux sexes, notamment chez les personnes âgées de 40 ans et plus, particulièrement celles à peau claire.

L’exposition prolongée au soleil, les facteurs héréditaires figurent parmi les facteurs déclencheurs deux cancer, a-t-il indiqué, précisant que le mélanome se développe plus souvent au niveau du dos chez les hommes et au niveau des membres inférieurs chez les femmes.

source : APS

Article recommandé

  • Alger : L'atelier de cuisine avec le chef Fares31 Octobre 2016

  • Perturbation de l’alimentation en eau potable à Alger et Tipaza14 Mars 2016

  • Béjaïa : Commémoration de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes05 Mars 2018

  • La Chaussure Traditionnelle Algérienne Contemporaine13 Novembre 2017

  • Constantine : Festival international du Maalouf04 Décembre 2017

Commentaires


  • 08 Février 2017 à 23:32:33

Laissez un commentaire