Bien-être § Santé § Maman

Le curcuma : Une épice miracle contre les douleurs et le rhumatisme ?, mais pas que…

d

Le curcuma : Une épice miracle contre les douleurs et le rhumatisme ?, mais pas que…

D'aprés le trés sérieux site : vulgaris-medical, le curcuma serait l'épice miracle, car depuis les années 70, le curcuma a fait l’objet de nombreuses études scientifiques qui ont révélé ses vertus anti-inflammatoires et anti-oxydantes.

Des études sont en cours pour déterminer avec précision son utilité sur les cancers, la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaque et le sida.

VERTUS THÉRAPEUTIQUES DU CURCUMA

L’institut européen de physio-nutrition atteste que de récentes études ont démontré les vertus anti-inflammatoires et anti-rhumatismales du curcuma.

ACTION DU CURCUMA SUR LA SANTÉ
Les propriétés anti-oxydantes du curcuma proviennent de ses composés, les curcuminoïdes, constitués à 90% par la curcumine. 
Ce puissant antioxydant pourrait expliquer bon nombre de ses vertus : une étude américaine démontre que le curcuma se situe à la 5ème place parmi une liste de 1000 aliments les plus riches en antioxydants.
Ses vertus antioxydantes et anti-inflammatoires rendent le curcuma efficace contre de nombreuses pathologies :

  • L’OMS reconnaît ses effets sur les troubles digestifs :
  • maux d’estomac (principalement les brûlures d’estomac)
  • nausées
  • ballonnements 
  • diarrhée
  • fonction biliaire (le curcuma  stimule la sécrétion de bile)
  • ulcères gastro-duodénaux (grâce à ses propriétés antibactériennes, il aurait un effet protecteur sur la muqueuse gastrique, en éliminant la bactérie helicobacter pylori, principale cause d’ulcère gastrique)
  • perte d’appétit
  • Le curcuma permet la prévention de certains cancers :
  • cancer colorectal : grâce à son principal actif antioxydant, la curcumine. La faible incidence de cancers colorectaux en Inde semble être liée à la grande consommation de curcuma au quotidien.
  • cancers gastro-intestinaux
  • cancers du poumon : il a été démontré que la curcumine atténue l’inflammation pulmonaire et l’emphysème causés par le tabac chez les souris. Une seconde étude menée au Texas montre que la curcumine inhibe la cancérogenèse dans les poumons.
  • Action du curcuma sur le cerveau, et contre la maladie d’Alzheimer :
  • Les chercheurs pensent que le curcuma pourrait jouer un rôle dans l’évolution de la maladie d’Alzheimer : en effet, des études américaines ont démontré que chez les animaux, la curcumine bloque l’accumulation des protéines amyloïdes, responsables des troubles cognitifs, dans le cerveau.
  • Un autre composé du curcuma, le turmérone, a des effets bénéfiques sur le développement cellulaire au niveau du cerveau. Des chercheurs de l’Institut de neurosciences et de médecine de Jülich (en Allemagne) ont réalisé des tests assez concluants sur des souris : ils ont injecté du turmérone dans le cerveau des souris, puis ils ont observé les résultats au scanner et ont constaté que les parties du cerveau impliquées dans la croissance des cellules sont devenues plus actives après l’injection. Les chercheurs suggèrent que le curcuma intervient dans la prolifération des neurones. Ils ont expliqué dans la revue scientifique Stem Cell Research and Therapy que "il est possible que les cellules du cerveau puissent se réparer plus rapidement sous l'effet du curcuma".
  • Une étude menée en Iran et publié en août 2014 a démontré qu'en cas de dépression grave, la prise de curcuma (associé à la piperine) associée à un traitement antidépresseur augmentait la réduction des symptômes  dépressifs (irritation troubles du sommeil, fatigue, anhédonie, difficultés de concentration, perte de motivation, ...). Il reste maintenant à découvrir si le curcuma seul suffit à soigner la dépression.
  • Autres indications du curcuma :
  • réduit les douleurs causées par des syndromes inflammatoires tels que l’arthrite rhumatoïde
  • aide à réduire le taux de cholestérol sanguin
  • soulage la toux
  • soulage  l’asthme
  • combat les calculs urinaires.
  • stimulerait les montées de lait chez la femme allaitante
  • soulage les règles douloureuses
  • soulage contre certaines affections de la peau comme l’eczéma ou lagale
  • facilite la cicatrisation lorsqu’il est utilisé comme emplâtre

COMMENT CONSOMMER LE CURCUMA

  • Le curcuma peut être consommé en poudre ajouté aux plats (voir plus bas, recette du carry)
  • Une cuillère à café dans du jus d’abricot est une délicieuse façon de le consommer.
  • Sous forme d’infusion : on trouve dans les herboristeries des rhizomes de curcuma à infuser.
  • Il existe également de l’extrait de curcuma.
  • Pour être mieux absorbé par l’organisme, le curcuma doit être associé à de l’huile, à du poivre ou à de l’ananas.

Certaines recherches préconisent une cuillère à café quotidienne de curcuma pour avoir un effet préventif.

PRÉCAUTIONS D'EMPLOI
Il a été démontré que le curcuma avait des effets antiplaquettaires : il est donc fortement déconseillé de consommer de grandes quantités de curcumalorsque l’on suit un traitement anticoagulant car cela pourrait engendrer des saignements abondants.

De manière générale, le curcuma n’est pas un médicament : il peut êtreutilisé en complément d’un traitement et avec l’avis d’un médecin.
Si les symptômes persistent il est préférable de consulter rapidement son médecin traitant. 

RECETTE DU CARRY DE POULET
Le carry est une préparation à base de tomates et d'épices qui peut se décliner avec de nombreuses viandes (ou poissons).
Nous avons choisi de vous donner la recette du carry de poulet, à vous de l'adapter selon vos goûts !

 

Article recommandé

  • Rencontre dédiée à Assia Djebar sous le thème « Le personnage féminin dans le récit »10 Avril 2018

  • l’accès à Internet est fortement perturbé19 Juin 2016

  • Orchestre national de barbès en concert à Oran et Alger30 Août 2018

  • les bienfaits insoupçonnés du thé à la menthe pour votre peau et cheveux 13 Avril 2017

  • Recette Beauté : Comment préparer un BOTOX NATUREL ?10 Février 2020

Commentaires


Laissez un commentaire