Commenter

En partenariat avec HEC/Ali Haddad (patron du FCE) parle de sa future grande école privée

s

Ali Haddad, le patron du FCE et du groupe l’ETRHB, le deuxième homme le plus riche d’Algérie, confirme qu’il compte investir dans l’enseignement supérieur. Ali Haddad négocie en ce moment avec une grande école française, l’École des hautes études commerciales de Paris (HEC), l’un des établissements les plus prestigieux dans le monde. En partenariat avec l’une des business school les plus reconnues du monde, classée deuxième meilleure d’Europe, Ali Haddad veut offrir aux étudiants algériens la possibilité d’étudier dans leur pays “sans avoir à dépenser en euros des sommes faramineuses afin d’aller jusqu’à Paris ou Montréal”, explique-t-il dans cette vidéo lors d’une rencontre avec la presse nationale. 

“Nous n’allons pas engranger des bénéficies, mais il y aura des coûts que nous n’allons pas pouvoir réduire”, confie encore Ali Haddad selon lequel les frais de scolarité et d’études seront fixés d’un commun accord avec les partenaires français. “Les étudiants algériens recevront exactement la même formation qu’à Paris ou Montréal. Nous n’allons pas nous ingérer dans leur gestion sur une période de 4 à 5 ans”, indique en dernier lieu l’homme d’affaires algérien qui diversifie ainsi ses investissements sans fournir de plus amples détails sur ces autres projets

Algerie-focus.com

Article recommandé

  • Délices au miel18 Septembre 2015

  • Bûche glacée facile aux Petit écolier27 Décembre 2017

  • Du henné dangereux sur le marché algérien21 Avril 2018

  • Cheikh Sidi Bemol, ambassadeur d’Amnesty International Algérie contre la peine de mort11 Octobre 2015

  • Alger, Manal Gherbi - Concert Exclusif à Ibn Zeydoun 04 Décembre 2017

Commentaires


Laissez un commentaire