la sardine se rapproche du prix de la viande rouge

f

Depuis quelques semaines, la sardine est hors de portée des revenus faibles, auxquels elle constituait pourtant traditionnellement un produit accessible. Son prix a augmenté considérablement dans la wilaya d’Aïn Témouchent, qui dispose pourtant de deux ports de pêche spécialisés dans la production de poisson bleu en particulier la sardine (l’un à Béni Saf et l’autres à Bouzedjar). À Hammam Bou-Hadjar, ville qui reçoit de nombreux visiteurs et curistes à longueur d’année grâce à sa station thermale, le prix de la sardine caracole à 800 DA/kg.

Le directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya a, lors de sa récente intervention à l’APW, expliqué que la part de la wilaya en matière de production de la sardine ne représente que 20%, contre 80% destinée hors wilaya en particulier vers la wilaya de Sétif qui dispose d’un marché halieutique de gros.

L’argument justifie certainement la fluctuation du marché. Il est étonnant, néanmoins, que le prix du kilogramme de la sardine soit presque à la hauteur de celui de la viande rouge (agneau) qui est cédé à 1 000 DA le kilo, dans la wilaya, tandis que le poulet est vendu à moins de 300 Da le kilo. Pour preuve, une longue file humaine se forme, chaque fin d’après-midi, devant le rôtisseur de Haï Mohamed-Boudiaf de la cité des thermes. Un poulet rôti, la consolation des petites bourses.

Article recommandé

  • Programme : Ciné Plage, projections au bord de la mer27 Juillet 2015

  • Péage sur l’autoroute est-ouest/ Alger-Oran à 498 DA et Alger-Constantine à partir de 468 DA19 Mars 2017

  • Le cadavre d’une femme découvert dans son appartement à Alger (sûreté nationale)11 Août 2014

  • CONSEILS POUR S’ORGANISER EN CUISINE PENDANT LE MOIS DE RAMADAN21 Juin 2015

  • Application de la peine de mort pour enlèvement d’enfants: Le gouvernement sous pression08 Août 2016

Commentaires


Laissez un commentaire