Blida : un salon de coiffure transformé en un lieu de débauche et de sorcellerie

d

Huit personnes âgées entre 23 et 46 ans ont été présentées ce dimanche au procureur de la République de Blida pour sorcellerie, constitution d’un réseau de débauche et consommation de psychotropes. 

Selon un communiqué de la Sûreté nationale de Blida, une propriétaire d’un salon de coiffure au centre de Blida aurait transformé son commerce en un lieu de débauche et de sorcellerie.

Des éléments de la brigade anti-crime ont alors diligenté une enquête dans ce sens et ont pénétré, après l’accord du procureur, à l’intérieur du salon de coiffure en question, où ils ont trouvé des talismans, une tête d’un serpent et sa peau, du poil d’hérisson, des sachets contenant des herbes et épices douteuses, du plomb, un mortier, des plaques en cuivre, des morceaux de papiers contenant des alphabets magiques utilisés dans la sorcellerie, ainsi que des préservatifs et pilules contraceptives.

La principale accusée dans cette affaire et sept autres personnes impliquées seront jugés prochainement, elles risquent de lourdes peines si les accusations à leur encontre s’avèrent fondées.

Article recommandé

  • Recette de tahina (crème de sésame)01 Octobre 2015

  • Chasse aux trésors grandeur nature.12 Janvier 2015

  • Mode en image : six sacs de plage tendance 201923 Août 2019

  • Conférence sous le thème des tapis berbéro-zénéte de Timimoun06 Novembre 2018

  • Des manifestations historiques anti-5e mandat ont secoué l’Algérie dans plusieurs wilayas23 Février 2019

Commentaires


  • 08 Février 2017 à 23:32:45

Laissez un commentaire