Un dispositif spécial de contrôle du marché durant le Ramadhan et la saison estivale

f

Un dispositif spécial de surveillance et de contrôle du marché durant le Ramadhan et la saison estivale a été mis en place par le ministère du Commerce, a appris l’APS auprès de ce département ministériel.

 

Les services locaux du ministère ont ainsi été instruits d’assurer un suivi régulier de l’approvisionnement du marché et une observation quotidienne efficace des prix, accompagnés d’une analyse des données recueillies et exploitées.

En matière de suivi de l’approvisionnement du marché, le système d’information consiste à communiquer quotidiennement, jusqu’à la fin de la saison estivale, les renseignements relatifs à la disponibilité des produits de base sur le marché, aux produits faisant l’objet d’une augmentation de la demande et sa répercussion sur les prix pratiqués.

Il s’agit également de surveiller les conditions de distribution de ces produits et de s’enquérir de la cause d’éventuelles tensions et perturbations qui pourraient les toucher.

Les brigades chargées de l’observation des prix du marché sont, quant à elles, mobilisées pour le suivi des prix pratiqués sur le marché ainsi que leur tendance à travers l’élaboration et la communication du relevé des prix sur le marché au stade de gros et de détail.

En cas de perturbation du marché pour un produit de base donné, le système d’alerte mis en place est immédiatement déclenché.

Concernant l’information et la sensibilisation des consommateurs, les actions envisagées s’articulent autour de la poursuite de la campagne de sensibilisation sur la prévention des risques liés aux intoxications alimentaires avec la participation des associations des consommateurs et des associations professionnelles.

Cette campagne est axée sur le respect des conditions de conservation et d’entreposage des produits alimentaires sensibles périssables, notamment la chaîne de froid, la lutte contre l’exposition et la vente des produits et denrées alimentaires sur la voie publique et devantures de magasins et le respect des conditions d’hygiène.

Lutte contre la spéculation et la rétention des stocks

Le ministère prévoit la poursuite de la campagne de sensibilisation des commerçants distributeurs (grossistes et détaillants) pour assurer l’approvisionnement régulier des citoyens en produits à forte demande en cette période, le respect des prix réglementés, le maintien des prix à des niveaux raisonnable et la lutte contre toute pratique spéculative comme la rétention des stocks de produits.

« La campagne de sensibilisation des commerçants vise à assurer à la population un approvisionnement fluide du marché, durant la saison estivale et à la veille et durant le mois de Ramadhan, pour contrecarrer toute velléité de spéculation ou d’augmentation injustifiée des prix », précise le ministère du Commerce.

Par ailleurs, il est prévu la reconduction du dispositif relatif à l’organisation des marchés spécifiques à l’occasion du Ramadhan, et ce conjointement avec l’UGTA et l’Union générale des commerçants (UGCAA).

En matière de contrôle économique et de la répression des fraudes, les activités de contrôle visent à veiller au respect des règles de transparence et de loyauté des transactions commerciales ainsi qu’à la conformité des biens et des services mis sur le marché.

A ce titre, un dispositif spécifique de contrôle est arrêté et sera mis en oeuvre à partir du 25 mai en cours pour la période considérée.

Ce dispositif sera modulé en fonction des spécificités de cette période, notamment en ce qui concerne la prolifération de certaines pratiques illicites ou frauduleuses susceptibles de porter atteinte à la santé, à la sécurité et aux intérêts matériels du consommateur, voire leurs répercussions sur les niveaux des prix pratiqués sur certains produits particulièrement à la veille et durant la première semaine du Ramadhan.

Ainsi, les actions programmées seront axées sur la surveillance des unités de production des produits alimentaires afin de s’enquérir des conditions de fabrication et du respect de l’obligation de l’autocontrôle et des règles d’hygiène et de salubrité.

Ces actions s’articuleront aussi sur le respect de chaîne de froid lors du processus de la mise à la consommation des produits alimentaires périssables notamment lors du transport et de la manutention.

aps

Article recommandé

  • Flan à l'ancienne 03 Février 2014

  • gâteaux spirales choco vanille09 Juillet 2015

  • Programme : ouverture du festival de la Littérature et du Livre de jeunesse (FELIV) 2015 27 Juillet 2015

  • Soigner sa dépression ou une déprime passagère sans médicaments : 8 conseils anti-déprime03 Décembre 2016

  • Croquants aux amandes27 Juillet 2014

Commentaires


Laissez un commentaire