La zlabiya, plus chère, perd sa popularité

s 

LES ARTISANS CONFISEURS METTENT EN CAUSE LES PRIX DES MATIÈRES PREMIÈRES

La zlabiya, plus chère, perd sa popularité

L’un des produits les plus consommés durant le mois de jeûne, à savoir la zlabiya, enregistre une hausse vertigineuse de son prix. Elle est vendue à 320 DA le kilo depuis le premier jour du Ramadhan. Conséquence : il n’y a pas foule devant les échoppes qui se spécialisent dans ce commerce. Il en est ainsi devant le principal artisan confiseur de la ville de Bouira, situé à proximité de la placette. Les autres années à la même période, des files interminables se constituaient à l’entrée de ce magasin pour acheter de la zlabiya, réputée pour sa qualité. En ce Ramadhan, les gourmands semblent avoir fait une croix sur ce produit. Quelques rares consommateurs croisés à cet endroit nous ont confié que les prix affichés sont trop élevés. Les irréductibles rationnent leurs achats. “250 g nous suffisent largement. Nous ne pouvons nous permettre un kilo, c’est trop cher !”, ont-ils avoué. Du côté des artisans confiseurs, on explique cette hausse par “la flambée” des matières premières qui entrent dans la fabrication de cette friandise.

liberte-algerie.com

Article recommandé

  • Alger, atelier cosmétique et bien-être10 Avril 2018

  • la baguette a 7,5 da : Bientôt une nouvelle farine sur le marché ?24 Avril 2014

  • Astuce contre les mauvaises odeurs 18 Octobre 2017

  • Medispa (centre de remise en forme), reçoit le prix International Star of leadership in quality11 Mai 2016

  • La zlabiya, plus chère, perd sa popularité09 Juin 2016

Commentaires


Laissez un commentaire