Education: Vers la mise en place d’une stratégie de lutte contre l’échec scolaire

c

NAAMA- La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a indiqué dimanche à Nâama que son département s’employait à mettre en place une stratégie nationale de traitement pédagogique et de lutte contre l’échec scolaire.

Le ministère de l’Education nationale s’emploie, depuis plus d’une année, à mettre en place une stratégie nationale de traitement pédagogique et de lutte contre l’échec scolaire, a précisé Mme Benghebrit dans une allocution lors de la cérémonie du lancement officiel de l’année scolaire 2016-2017, en présence du ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.

Après avoir souhaité que cette nouvelle année scolaire soit couronnée de succès « à tous les plans » pour hisser l’école en espace favorisant l’épanouissement de la personnalité de l’élève et sa réussite », la ministre a souligné que la priorité sera accordée cette année à la dimension pédagogique, laquelle a été au centre de la plupart des conférences d’évaluation de la mise en oeuvre de la réforme, et qui s’est traduite par la réécriture des programmes d’enseignement et l’édition progressive de nouveaux manuels scolaires.

A l’avenir, cette opération touchera toutes les étapes à commencer par la réécriture des manuels des 3e et 4e années primaire et des 2e et 3e années moyenne pour la prochaine rentrée scolaire, a fait savoir Mme Benghebrit.

Elle a souligné que les efforts du secteur s’inscrivaient dans le cadre du processus d’amélioration et d’adaptation des programmes à la loi d’orientation sur l’éducation nationale, affirmant que « le système éducatif prend en considération les aspects constitutifs de la société algérienne dans sa dimension éducative, scientifique, littéraire et artistique la plus en adéquation avec notre époque ». La ministre a, par ailleurs, rappelé l’attachement de l’Algérien à sa terre et à sa patrie.

« Cette terre qui a connu des guerres et des tragédies, a donné naissance à des femmes et des hommes qui ont su la défendre. Son histoire est aujourd’hui célébrée à travers ses différentes régions par ses différentes populations avec leurs différentes moeurs et traditions, a souligné la ministre ajoutant que l’école accomplit son rôle en inculquant tout comme l’ont fait hier les martyrs de notre guerre de libération et le fait aujourd’hui l’Armée nationale populaire (ANP) les valeurs de notre révolution et la mémoire de nos martyrs avec un esprit scientifique moderne ».

Mme Benghebrit a salué les sacrifices des martyrs du devoir durant la décennie noire parmi eux des enseignantes assassinées dans la region de Telagh (Sidi Belabbes) en 1996.

Elle a affirmé que « dans le cours inaugural sur la mémoire et l’histoire, il sera procédé à la lecture des lettres des héros martyrs écrites à leurs proches et qui font ressortir l’amour et l’attachement de ces derniers à leurs familles ». Elle a ajouté que « le ministère de l’Education nationale tend à inculquer à nos enfants les valeurs d’allégeance et d’appartenance à la nation et de respect aux sacrifices incommensurables consentis pour s’affranchir du joug colonial ».

« Nous oeuvrons avec tous les secteurs concernés à mettre en place des programmes et des livres à dimension historique, religieuse et culturelle avec le soutien d’experts et d’institutions algériennes afin de permettre aux élèves de mieux connaître les artisans de la mémoire », a souligné la ministre de l’Education nationale.

Mme Benghebrit a indiqué dans son intervention que le ministère oeuvre également à la « valorisation des activités sportives, culturelles et artistiques en vue d’encourager toutes les formes d’expression chez l’enfant, d’où l’augmentation du volume horaire de la séance d’éducation physique et sportive qui passe de 45 mn/semaine à une heure/semaine, l’accompagnement des enseignants par des inspecteurs, la présentation des guides des nouveaux livres scolaires et l’amélioration du service public pour les fonctionnaires, entre autres mesures prises, a-t-elle dit.

Affirmant que la stabilité de l’Algérie permet de construire une Algérie forte et développée et une école de qualité favorisant le développement des capacités de l’élève, la ministre a préconisé l’implication de tout un chacun dans la réalisation de projets fondés sur la création d’une école de qualité et l’engagement et à la mobilisation des membres de la famille de l’Education pour assurer la stabilité et la réussite de l’année scolaire ».

La ministre de l’Education Nationale avait  donné, ce dimanche matin, le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2016-2017 lors d’une cérémonie symbolique au lycée  »Frères Derbal », au chef lieu de la wilaya de Nâama, à laquelle a assisté le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni.

Article recommandé

  • Blida : Initiation à la relaxation pour enfant13 Mars 2017

  • Art de la scène : VA, VIS ET DEVIENS” - “HACHIA”.06 Septembre 2015

  • Projection du nouveau film de Nawell Madani 11 Janvier 2018

  • Le pouvoir d’achat en continuelle détérioration, La plupart des Algériens touchent moins de 30 03 Août 2014

  • Pancakes à la viande hachée23 Février 2018

Commentaires


Laissez un commentaire