Radio M en partenariat avec le web magazine zeinelle.com ont le plaisir de vous présenter l'émission #santé et #bien_être : ''Docteur M''

Le E-paiement opérationnel à partir de ce mardi en Algérie/ De quoi s’agit-il ?

d

Malgré un retard considérable, le “E-paiement” ou paiement électronique est devenu opérationnel à partir de ce mardi.  Ce mode de paiement ayant fait ses preuves dans d’autres pays est une nouveauté en Algérie.  Voici tout ce qu’il faut savoir sur les tenants et aboutissants du paiement électronique dans notre pays. 

C’est le ministre délégué chargé de l’économie numérique, Mouatassim Boudiaf qui a été  chargé pour communiquer dans ce dossier. Plusieurs éléments permettant d’apprécier ce nouveau procédé ont été présentés lors de son passage ce mardi sur les ondes de la radio nationale la Chaîne III.

Selon lui, c’est plusieurs entreprises et onze banques qui vont assurer à leurs usagés le service de paiement électronique. “Il s’agit des six (6) banques publiques ainsi que cinq (5) banques privées”, explique le ministre. Ambitionnant de généraliser l’utilisation du E-paiement à tous les secteurs, M. Boudiaf a assuré qu’il est, dors et déjà, ouvert à aux grands facturiers, au secteur des transports et celui des assurances.

L’intervenant a également abordé le sujet de l’optimisation de ce service qui vise à s’étendre pour intégrer parmi ses usagés les clients de la Poste. À cet effet,  Il a annoncé que les quelques sept millions de personnes disposant de cartes de paiement délivrées par les services de la poste pourront, à leur tour, être intégrés à ce type de cyber-paiement. Additionné au 1 300 000 bénéficiaires actuels, ce mode de paiement virtuel comptera dans une seconde phase plus de sept millions d’usagés.

Répondant à la question délicate de la sécurisation des transactions,  M. Boudiaf a rappelé que  la Banque d’Algérie s’est portée garante de la sécurité totale de ce mode de paiement. Les détenteurs de cartes de paiement disposant, selon ses dires, du numéro d’identification et d’un mot de passe. Le volet juridique a également été évoqué par le même ministre lequel a fait état de l’existence d’une loi qui serait en phase finale d’élaboration dont le but est de garantir un encadrement  de tout type de transactions à caractère commercial sur internet.

source : algerie-focus.com

Article recommandé

  • Le président du Comité du lait l’admet implicitement : le prix du lait va connaître une augment09 Février 2017

  • A l'occasion du mois de la femme, M'zab Tours organise le Raid des reines ( 2018 )10 Février 2018

  • On a testé le DÉODORANT Bourjois SPRAY ANTI-TRACES JAUNES 11 Juillet 2016

  • Sélection de 3 crèmes de jour, peaux grasses ou mixtes, pour moins de 1000 Da :08 Février 2014

  • Exposition peinture : le Carré d'Art 12 Mai 2018

Commentaires


Laissez un commentaire