Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Commenter

Tizi-Ouzou/ Marche des étudiants contre la violence

g

Des milliers d’étudiants sont sortis, ce lundi, à Tizi-Ouzou pour dénoncer la violence et l’insécurité qui prévalent dans les rues de cette ville. Cette action, qui s’est distinguée par sa sérénité et son pacifisme, est intervenue suite à l’assassinat tragique de Djamel Souaki, un étudiant âgé de 21 ans, poignardé, le 3 février dernier, à proximité de la résidence universitaire de Hasnaoua.

Des milliers d’étudiants ont pris part à une marche, ce lundi, pour protester contre la violence qui envenime le quotidien des Algériens. Les manifestants ont voulu que cette manifestation soit silencieuse et qu’elle se déroule dans le calme et la sérénité.

Plus de cinq milles étudiants ont, en effet, parcouru l’itinéraire reliant la résidence universitaire de Hasnaoua à la Cour de justice de Tizi-Ouzou, en brandissant des pancartes appelant à mettre un terme ce phénomène. Des slogans percutants tels que «Je suis Djamel», «Halte à la violence» ou encore «Mobilisation pacifique pour une justice équitable», ont retenti dans le ciel de Tizi-Ouzou.

Une déclaration dans laquelle les étudiants, notamment ceux de l’Université Mouloud Mammeri, ont interpellé l’opinion publique sur le climat d’insécurité qui prévaut à Tizi Ouzou, a été lue.

source : algerie-focus.com

Article recommandé

  • Tramway, métro… des solutions nécessaires mais pas suffisantes, Les embouteillages étouffent le20 Octobre 2014

  • Pâté léger aux champignons13 Avril 2017

  • My Health & Beauty Clinic vous propose des SOINS GRATUITS de MÉDECINE ESTHÉTIQUE :14 Octobre 2017

  • Festival international de la bande dessinée d'Alger07 Septembre 2014

  • Pain perdu à la compote de pommes06 Septembre 2015