Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Commenter

L’État met fin aux programmes immobiliers AADL et LPP

h

L’État ne lancera pas de nouveaux programmes de logements publics de type AADL ou LPP. « À l’heure actuelle, nous sommes tenus de terminer les travaux de construction de 450.000 logements. Et toute évocation de l’ouverture d’une nouvelle formule (AADL3) relève de la démagogie», a affirmé Abdelmadjid Tebboune, ministre de l’Habitat & de l’Urbanisme, dans une interview publiée ce mercredi 15 mars, par le quotidien Echourouk.

Tebboune a précisé que l’État est tenu de remettre les logements aux souscripteurs des programme AADL 1 et 2, reconnaissant l’existence de retard dans la livraison des logements. « Les citoyens ont exprimé des craintes croyant que nous n’allons pas honorer nos engagements. Je peux assurer que chaque souscripteur qui a versé une première tranche aura son logement. Nous avions un déséquilibre entre le nombre des souscripteurs et les programmes autorisés. Avec l’autorisation du gouvernement de construire 120.000 nouvelles unités, le logement sera garanti pour chaque souscripteur », a-t-il précisé.

Selon lui, 40% des logements AADL 1 ont été livrés aux bénéficiaires. « Les 60% restant étaient prévus avant la fin du mois de mars, mais 6% des souscripteurs seront touchés par un retard de deux à trois mois dans les wilayas où le lancement des travaux de construction a tardé. N’attendez pas de nous d’être réglés comme une montre suisse pour les rendez-vous. La compréhension est préconisée lorsque les raisons sont objectives », a-t-il noté.

« Manque de foncier »

« Dans les grandes wilayas, nous avons rencontré un problème de manque de foncier et dans d’autres, les terrains choisis n’étaient pas constructibles. Pendant quatre mois, les chantiers étaient à l’arrêt en raison des mauvaises conditions météorologiques », a-t-il expliqué.

D’après le ministre, le choix des sites par les bénéficiaires ne se fait qu’une fois les logements achevés à 70%, pas avant. Il a indiqué que les opérations de contrôle ont révélé l’existence de 16.800 faux certificats de résidence, concentrés à Alger. « Nous avons trouvé aussi de fausses fiches de paie. La vérification des dossiers se poursuivra jusqu’à la remise des clefs. En tous cas, le dossier de AADL 1 sera clos avec le mois du ramadan », a souligné le ministre.

Plus de formule LPP

M. Tebboune a annoncé, par ailleurs, que l’ouverture de la souscription pour un nouveau programme de Logement promotionnel public (LPP) n’est pas à l’ordre du jour. « Au début, le gouvernement a autorisé la construction de 150.000 unités pour ce programme. Finalement, nous avons retenu la construction de 50.000 unités pour une demande qui n’a pas dépassé les 38.000 dossiers. Cette formule nous a permis de trouver une solution aux 50.000 cadres de l’État. Cela nous suffit. Nous ne construirons plus dans cette formule que si nous recevons de nouvelles demandes », a relevé le ministre.

Il a rappelé que le programme LPP a été créé pour les cadres de l’État dont le salaire dépasse les 100.000 dinars. « Cette catégorie n’est pas la bienvenue dans la formule AADL mais ses moyens ne lui permettent pas d’acquérir un logement chez un promoteur immobilier qui chiffre le mètre carré à 35 millions de centimes. La relance du LPP se fera par les promoteurs immobiliers surtout que j’ai signé dernièrement 6200 agréments. Ils n’ont qu’à baisser leurs prix pour attirer ceux dont le salaire ne dépasse pas les 100.000 dinars », a-t-il préconisé.

tsa-algerie.com

Article recommandé

  • On a testé le démaquillant Cils Demasq Waterproof de Gemey-Maybelline :17 Avril 2014

  • On a testé la lotion désincrustante HYSÉAC de la marque Uriage:26 Septembre 2017

  • concert du rappeur BOOBA05 Novembre 2014

  • Comment enlever une tache de bougie sur plusieurs supports ? (Tissu, bois, mur)02 Décembre 2017

  • Video : 10 FAÇONS DE PORTER LE FOULARD21 Novembre 2015