Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Commenter

Société Générale Algérie lance la 5ème édition de son Concours Jeune Artiste Peintre

c

Société Générale Algérie organise l’édition 2017 de son concours « Jeune artiste peintre » et lance un appel à candidature en direction des jeunes artistes peintres algériens.

A travers cette initiative qu’elle organise pour la cinquième année consécutive, Société Générale Algérie continue à œuvrer pour l’émergence de nouveaux talents dans l’art plastique contemporain en Algerie.  

Ce concours est ouvert du 02 mai au 31 juillet 2017 aux candidats répondant aux conditions suivantes :

  • Etre âgé de  45 ans maximum au 31 décembre 2017,

  • Etre jeune artiste ou amateur en art,

  • Résider en Algérie. 

    L’œuvre présentée doit être entièrement conçue et réalisée par l’artiste lui-même.

    Les candidats désirant participer doivent envoyer leur CV ainsi qu’une photo (JPG 200 DPI) de leur toile avant la date du 31 juillet 2017 à l’adresse suivante : sga.art@socgen.com

    Le règlement de ce concours est disponible sur le site: www.societegenerale.dz

    Un jury composé de personnalités et d’experts du monde artistique désignera les trois (03) meilleures œuvres lors d’un vernissage organisé à cet effet. Pour donner un maximum de visibilité aux artistes qui vont prendre part au concours, les douze meilleures œuvres vont illustrer l’agenda et le calendrier de l’entreprise pour l’année 2018 et une exposition collective sera organisée pour présenter les réalisations  des jeunes peintres.

    Comme pour les éditions précédentes, celle de 2016 a connu un franc succès où plus d’une centaine de photos de toiles ont été envoyées par les jeunes artistes plasticiens. Douze d’entre elles ont été choisies pour la sélection finale.

    Le jury de l’édition 2016  a récompensé trois lauréats :

  • Première prix,  Noureddine BENHAMED, de  Tlemcen, titre, « Je suis Sisyphe »
  • Deuxième prix, Zakaria MOSTARI,  de Bordj Bou Arreridj,  titre, « Anniversaire »
  • Troisième prix, Torkia AIT SAADA, de Bouira, titre, « Papillon ».

la rédaction

Article recommandé

  • L'acrylamide : une substance toxique dans les frites pourrait augmenter le risque de cancer06 Septembre 2015

  • Adresses des écoles de formation en coaching et associations dans le développement personnel29 Mars 2017

  • Oran : CAFE DEBAT: HOMME ET FEMME DANS LA SOCIETE ALGERIENNE15 Octobre 2017

  • Likoul.dz26 Août 2017

  • On a testé produit à petit prix : déodorant Nature Green des Laboratoires Vénus23 Juillet 2016