Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Commenter

TSA débloqué, l’action continue pour le syndicat de la presse électronique

société algerie

Les éditeurs algériens de la presse électronique ont poursuivi ce dimanche 03 décembre 2017 les préparatifs à la constitution d’un syndicat de leur profession. Ils ont convenu des points suivants.

 

La levée du blocage partiel de TSA. La réunion a entendu un compte rendu des circonstances du rétablissement le lundi 27 novembre dernier, de l’accès au site de TSA à partir des providers publics Algérie Télécom (Internet fixe) et Mobilis (Internet mobile). Il ressort de cette intervention du directeur de TSA que les conditions du rétablissement sont aussi mystérieuses que celle du blocage, le 05 octobre dernier. Les éditeurs de la presse électronique s’accordent à considérer qu’il s’agit d’un acte de censure politique non assumé par les autorités qui visait à initier l’autocensure des journalistes dans l’exercice de leur métier sur le web. Ils se félicitent de la mobilisation qui a concouru au rétablissement du droit sacré à Internet et affirme  leur détermination à maintenir vigilance disponibilité pour des actions solidaires en défense de leurs métiers.

 

Préparatifs de l’assemblée générale du Syndicat  La réunion a pris acte du retard technique pris dans la préparation de l’assemblée générale constitutive du syndicat des éditeurs de la presse électronique. Ils ont salué la naissance de trois nouveaux médias électroniques durant le mois de novembre et l ‘arrivée de nouveaux adhérents au projet du syndicat. Les présents ont adopté le projet des statuts qui sera présenté à l’assemblée générale et décidé d’une dernière réunion préparatoire durant la 2e moitié du mois de décembre. La commission de préparation a été élargie. La date de l’assemblée générale à été reporté à la mi-Janvier 2018. Plus de 45 médias électroniques ont assisté ou ont exprimé leur adhésion au processus de création du syndicat algérien des éditeurs de la presse électronique

 

Relation avec la grande famille de la presse algérienne.  La réunion des éditeurs de la presse électronique exprime sa solidarité sans faille avec la lutte du  collectif du journal Al Fajr initié par la grève de la faim de sa directrice Hadda Hazem. Les éditeurs de la presse électronique se sentent interpelés par la revendication portée par cette lutte pour sauver Al Fajr qui consiste à levée le monopole politique sur la publicité publique et institutionnelle. Les éditeurs ont pris connaissance d’un document du comité de soutien à Al Fajrqui définit les termes d’une convergence entre l’ensemble des acteurs de la presse et invite à réfléchir à un nouveau modèle de financement du système d’édition de la presse en Algérie.

Article recommandé

  • 3 astuces anti-gaspillage alimentaire23 Janvier 2016

  • Maman débordée, 3 astuces d’organisation pour prendre soin de soi10 Février 2016

  • soirée réveillon 2014 flashmob au Hilton12 Décembre 2013

  • Comment protéger vos lèvres du froid cet hiver ?08 Novembre 2016

  • astuce en image : Pot original 13 Avril 2016