Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Iguerséfen, village des 99 martyres : les secrets d'un des villages le plus propre de la Kabylie

#mariage_algerie_divorce

La commémoration du 1 er novembre 1954 est l'occasion de revenir sur le déclenchement de la révolution Algérienne et de se rappeler de ces hommes et ces femmes qui ont sacrifié leur vie pour notre pays. Plusieurs commémorations ont eu lieu sur l'ensemble du territoire national pour rendre hommage à ceux qui se sont battu pour notre liberté 64 ans plus tôt.

Pour cette année nous avons eu le plaisir de découvrir comment Iguerséfen le village des 99 martyres fête les commémorations du 1 er novembre 1954, et cette découverte n'aura pas été possible sans l'agence organisatrice de sorties "caravane des feuilles", cette dernière propose des sorties à thèmes, randonnées, bivouacs écolo-responsables et solidaires portés par de vrais passionnés du domaine. 

C'est lors de cette sortie que nous avons eu le plaisir de découvrir pour la première fois le musée dédié aux 99 martyres qui fait la fierté des villageois, l'occasion de voir des photos, des archives, ainsi que les stèles qui leur sont dédiées.

La commémoration a eu lieu dans le cimetière où sont enterrés les martyres, une belle occasion de se recueillir et de prier pour eux.

Après la visite du musée et un recueillement sûr les tombes, place à la découverte de la spécialité culinaire locale : le couscous kabyle. 

Un délicieux couscous aux légumes et bien imbibés d'huile d'olive, distribué gracieusement par les habitants du village à l'occasion du 1 er novembre à tous les participants et les visiteurs de la région. Une générosité légendaire à saluer.

Place maintenant à la découverte d'Iguersafène, village du chef-lieu de la commune Idjeur, daïra de Bouzeguen, près de 70 kilomètres à l’extrême Est de la wilaya de Tizi-Ouzou, sacré le village le plus propre de la Kabylie en 2014.

Perché à 890 m d’altitude, le village est un exemple de propreté et d'engagement associatif. Nous l'avons découvert grâce à notre guide Amar RAB, militant associatif très engagé dans plusieurs associations ALMA vert, ou encore Association Touristique : Le Village Du Monde. Un passionné qui a su nous transmettre son enthousiasme et qui nous a donné envie de mieux connaître le secret de l'organisation de son village. 

Pour être sacré village le plus propre de la Kabylie, il a y effectivement du travail, mais surtout de la solidarité et une conscience collective que partagent les villageois.

" Dans notre village, nous avons un engagement à respecter pour le bon déroulement de nos actions, chaque membre du village doit garantir une aide à sa communauté et doit s'investir humainement au moins une fois par semaine, et si un l'un des membres de notre village n'honore pas ses promesses et n'aide pas sa communauté, il devra payer une amende symbolique de 200 Da, car il n'a pas respecté son engagement de la semaine " précise notre guide.

Une excellente façon de responsabiliser les habitants de la région et de les sensibiliser à la cause commune. Mais préserver son village et veiller à son bon déroulement ne sont pas les seules actions de notre guide, l'association du village s'engage également à prendre soin des familles qui sont dans le besoin, qui sont au nombre de 18, les membres de l'association du village, s'engage à faire une quête régulièrement afin que ces familles ne manquent de rien.

Après cette enrichissante discussion, place maintenant à la découverte des "tadjmaât" afin de mieux connaître le fonctionnement du système social qui joue le rôle d'un mini-gouvernement soucieux de la cohésion sociale du village.

Cette structure ancestrale, qui a fasciné tant de têtes pensantes à travers, le monde à l'image de 

Karl Marx, Rosa Luxemburg, Jean Morizot, ou encore Albert Camu fait la fierté des villageois kabyles.

Les "Tajmaât" sont principalement géré par les sages du village, ils ont pour rôle principal de régler les litiges entre villageois, décider de la construction de nouvelles structures, ou encore mettre en place des actions visant à la bonne marche de la communauté.

Respecter les consignes et les décisions des membres est sacré et il est impensable de ne pas le faire, au risque de se voir mettre quarantaine par sa communauté.

Plus qu'un simple lieu de rencontre et de prise de décision, les "Tadjmaat" sont une institution démocratique indémodable. Un système de gestion communautaire propre aux villages kabyles qui se transmet de génération en génération qui force le respect et l'admiration.

Esma Djigouadi 

#lalgerino_constantine_concert

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

#mariage_algerie_divorce

Article recommandé

  • Comment bien choisir sa taille de soutien-gorge30 Mars 2018

  • Jeûner 3 jours ( seulement ) renouvelle le système immunitaire entièrement25 Mai 2018

  • Astuce deco pour enfants20 Janvier 2015

  • Gucci encore accusé d'appropriation culturelle après la mise en vente de bracelet berbère à 800 06 Mai 2018

  • L'ingrédient cancérigène des Pringles17 Septembre 2015

Commentaires


  • 07 Novembre 2018 à 13:57:38

Laissez un commentaire