Société Algérienne § Culture § économie

Un véritable danger menace la santé mentale des enfants algériens. Il s’agit de la consommation

#amila_danger_jus_enfants

Un véritable danger menace la santé mentale des enfants algériens. Il s’agit de la consommation de la poudre de jus de marque Amila.

Commercialisé depuis plusieurs années et très prisé par les enfants, aue certains n’hésitent pas à snifer, ce produit s’avère être un véritable danger pour la santé mentale des enfants. C’est le directeur de l’éducation nationale de la wilaya d’El Bayadh qui vient de lancer une alerte à ce sujet, mettant en garde les directeurs d’établissements scolaires de toute la wilaya sur la péril que fait peser sa consommatione.

Le premier responsable de l’éducation d’El Bayadh a accompagné sa correspondance dus résultat des analyses effectuées par le laboratoire scientifique de la police de Châteauneuf, à Alger. Ces derniers ont révélé la présence dans ce produit du Pyrasole, un  puissant alcoloïde qui a un effet néfaste sur le cerveau des enfants.

Cet alcoloïde est, selon les scientifiques, une substance organique, basique, azotée, généralement hétérocyclique, d’origine végétale (rarement animale), douée de propriétés physiologiques remarquables (toxiques ou thérapeutiques), telle que la morphine, la nicotine, la cocaïne, la strychnine et la quinine.

« Amila », rappelons-le, est produit par la société Promasidor, créée en 2001 et spécialisée dans la fabrication de produits alimentaires divers, tels le fromage « Le Berbere », le lait en poudre « Loya » et la poudre de chocolat « Twisco ».

#amila_danger_jus_enfants

Article recommandé

  • LA PISCINE DE RUISSEAU CITY ré ouvre ses portes...et c'est gratuit 01 Août 2019

  • Conseils et recommandations : Attention à la prise de poids pendant le mois de jeûne18 Juin 2015

  • Diabétiques non assurés sociaux : Des malades recourent aux plantes médicinales27 Décembre 2013

  • Amine Radi Revient à Alger08 Mars 2020

  • Recette Omelette soufflée aux courgettes01 Septembre 2015

Commentaires


Laissez un commentaire