Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Djisr El-Djazair : le projet fou, qui ambitionne la réalisation d'un pont sur la baie d’Alger

 #djisr_el_djazair

Plus d’une vingtaine d’experts, nationaux et internationaux, ont exposé, samedi, au Musée d Art Moderne d Alger ( MAMA) des idées pour donner un nouvel urbanisme et une nouvelle vie aux habitants de la capitale.

L’initiative émane d’un duo d’architectes, Sihem et Nacym Baghli, qui ont lancé le projet Djisr El Djazaïr : « Nous voulons réfléchir et proposer des solutions collectives aux différents problèmes de la ville comme ceux liés à la démographie, à l’urbanisme, au déplacement des gens,  et à leur mode de vie a déclaré Mme Sihem Bagli, lors de la cérémonie d ouverture .

Des architectes et des experts en urbanismes ont exposé les détails techniques et les dimensions socio-économiques du projet « Pont d'Alger ».

La réalisation de ce pont qui reliera Kettani à Ain Taya, durera 5 ans

Parmi ces spécialistes, la présence  notamment de Rem Koolhaas, Ahmed Bedjaoui, Saskia Sassen, Fathallah Baghli, Hou Hanru, Djamel Klouche, Pippo Ciorra, Samia Henni, Donald Bates, Larbi Merhoum, Halim Faïdi, Fatma Oussedik et Stephen Zacks

Les experts, chacun dans sa discipline, ont proposé des solutions et une vision pour le devenir d’Alger au-delà de 2035.

Un concours d idées internationales avait été lancé : plus de 400 candidats et 55 nationalités ont répondu à l appel ;  trois lauréats ont été proclamés par un jury international qui ont  présenté leurs idées sur Alger lors de cette rencontre.

L’initiative, poursuit Mme Baghli, a été présentée à la Wilaya d’Alger qui soutient le projet. «Nous voulons compléter le plan stratégique d’Alger de 2035, mais 2035 c’est pour demain, alors nous voulons proposer des idées au-delà de cette date», a encore expliqué l’initiatrice du projet qui a souligné qu’il s’agit d’une initiative citoyenne.

 «Nous voulons que ce projet soit collaboratif, interactif, participatif, citoyen, sain, ludique, dynamique, et ouvert à toutes les propositions et critiques constructives», soulignent les organisateurs.

 Ils expliquent aussi que le projet veut «accompagner une candidature aux Jeux olympiques d’été pour Alger en 2036, voire plutôt en 2032, coïncidant ainsi avec le 70e anniversaire de notre indépendance, et faire rayonner, de nouveau, Alger dans le Bassin méditerranéen et au-delà, mobiliser les forces vives de tous bords afin d’impliquer le citoyen en général, et l’Algérois en particulier, pour la concrétisation de celui-ci, ouvrir de nouveaux horizons pour Alger en désenclavant définitivement la partie «est», en connectant intelligemment les deux extrémités de la baie, permettre de boucler la boucle en insufflant une dynamique et un développement sans précédent pour Alger».

Nadia B

Crédit photo : Illustration "Djisr El-Djazair" (Photomontage)
Nacym Baghli Architects, 2012

#djisr_el_djazair

#djisr_el_djazair #conférence_MAMA

Article recommandé

  • Salade de poulet au curry11 Août 2014

  • Conférence : Les origines des Touaregs, archéologie, histoire et mythes19 Avril 2014

  • Festival national de l'habit traditionnel Algerien11 Mars 2015

  • Sétif : le médecin des pauvres qui baisse le prix de ses consultations à 200 Da13 Février 2016

  • La Nuit du Ramadan jeudi sur France 2 avec un hommage particulier à Aït Menguellet21 Juin 2017

Commentaires


Laissez un commentaire