Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Des universitaires appellent les Algériens à former des comités citoyens

#hirak

Des universitaires et des journalistes ont décidé de s’organiser en comité citoyen et d’appeler les Algériens à faire de même pour permettre au mouvement populaire en marche depuis le 22 février de se doter d’une représentation nationale lui permettant de réussir la transition démocratie à laquelle aspirent tous les Algériens.

Le HuffPost Algérie publie l’appel en question dans son intégralité.

Des universitaires et des journalistes ont décidé de s’organiser en comité citoyen et d’appeler les Algériens à faire de même pour permettre au mouvement populaire en marche depuis le 22 février de se doter d’une représentation nationale lui permettant de réussir la transition démocratie à laquelle aspirent tous les Algériens.

Le HuffPost Algérie publie l’appel en question dans son intégralité.

Le caractère pacifique et non-violent des manifestations illustre le très haut niveau de conscience politique du peuple et sa conviction puissante que la violence est du côté du système de pouvoir. Le peuple soucieux de la préservation du pays a choisi de se libérer de la dictature d’un système impuissant et obsolète par la lutte politique.

La société le dit haut et fort, aucune instance d’autorité, que ce soit l’Etat-major de l’armée ou tout autre organisme ne peut imposer sa démarche de sortie de crise.

Algériennes, Algériens

La transition démocratique nécessite un travail rigoureux d’organisation et de planification qui appelle la contribution du plus grand nombre. Il est urgent de créer les cadres intérimaires qui permettront de fixer les modalités de la marche vers la démocratie et de nommer des représentants et des délégués dûment mandatés pour proposer et débattre des étapes de cette transition cruciale.

Des femmes et des hommes responsables, investis de cette mission doivent incarner l’avancée des formes de l’action politique vers une dimension éthique, nourrie de désintéressement et du sens de l’intérêt général. C’est ainsi que les citoyens choisiront eux-mêmes leurs délégués loin de toute manipulation ou influence ou conditionnement médiatique.

Algériennes et Algériens

Il est urgent, et même vital, de donner des formes organisationnelles multiples à  la mobilisation citoyenne et de se réapproprier, voire de créer des espaces publics de débat en vue de délibérer sur l’ensemble des questions politiques liées à la transition démocratique.

Il ne peut exister de voie vers la démocratie sans espace public de débat et de dialogue.

Algériennes, Algériens

Face aux nécessités de l’heure, et pour éviter les manœuvres, les conditionnements et les manipulations dans les conditions actuelles, il est urgent de construire des cadres d’auto-organisation populaire capables de porter la voix du peuple pour le changement radical du régime et la construction d’un Etat de droit.

Cette capacité d’auto-organisation qui est une caractéristique fondamentale du mouvement populaire, est non seulement le garant d’une efficacité de sa représentation mais aussi un moyen de contre-pouvoir et de délibération collégiale permettant de contrecarrer les inévitables tentatives de récupération ou d’instrumentalisation contre-révolutionnaires.

Ainsi, il appartient aux conseils de délibération de chaque organisation, conseil ou comité populaire de mandater des représentants. Il appartient aussi à ces derniers de rendre des comptes en permanence à leurs conseils respectifs. Chacun de ces comités ou conseils choisira la dénomination et la forme qui lui convient.

Cette organisation à la base pourra se fédérer au moyen de plateformes sur les réseaux sociaux.

Nous, soussignés auteurs du présent appel, constituons par ce texte notre Comité de Citoyens Libres pour la Transition Démocratique. Nous nous engageons à faire des propositions pour le changement pacifique et ordonné et nous désignerons nos représentants qui seront chargés de porter notre voix en association avec les délégués des autres comités et conseils citoyens.

Vive l’Algérie libre et démocratique !

Alger le 13 avril 2019

 

Les signataires :

Mohamed Achir

Nadjib Belhimer

Amin Khan

Saïd Djaafer

Redouane Boudjema

Aissa Merrah

Salah Edinne Sidhoum

Mahrez Bouich

Zhour Chenouf

Brahim Benaouf

Louiza Driss Ait Hamadouche

Wahab Lounis

Abderahim Moussaouer

Lazhar Djeziri (Mohamed Mehdi)

Hakim oumokrane

Cherif Driss

Mohamed Kerroumi

Abdelkader Chetioui

Ibrahim Kacimi

Omar Boussag

Fares Bekouche

Mohamed Benmalek

Fodil Merzoug

Hakima sbaihi

Koussaila Alik

Djamel  Sahnoun

Leila sidhoum

Nabila Bouchaala

Karima Ait Meziane

Doria Bentbibal

Amina Bedjaoui Haddad

Samir Rezig

El Hadi Boudoukha

huffpostmaghreb.com

Article recommandé

  • L'évènement -l'art dans la rue- à la grande poste05 Juillet 2018

  • Astuce cuisine21 Mai 2017

  • ATELIER DANSE HIP-HOP - SOUS LA DIRECTION DU CHORÉGRAPHE HAMID EL KABOUSS - COMPAGNIE MIM-H06 Septembre 2015

  • Conseil livre en développement personnel : À qui ferais-je de la peine si j'étais moi-même ?22 Septembre 2017

  • Alimentation anti-fatigue : quelques aliments pour retrouver de l'énergie en hiver26 Janvier 2019

Commentaires


Laissez un commentaire