Société Algérienne § économie § Entreprenariat

Le nouveau protocole thérapeutique destiné seulement aux cas aigus

#chloroquine_algerie

Le Comité scientifique du suivi de l’évolution de la pandémie du nouveau Coronavirus (COVID-19) a affirmé, mardi à Alger, que le nouveau protocole thérapeutique contre le COVID-19 est prescrit « seulement pour les cas aigus ».

Dans une déclaration à l’APS, l’un des membres de ce Comité a déclaré que le nouveau protocole thérapeutique annoncé, lundi, par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid contre le nouveau Coronavirus « est prescrit seulement dans les cas aigus hospitalisés dans les structures sanitaires de prise en charge de cette pandémie », rappelant que ce médicament est utilisé dans le cadre des tests cliniques et recommandations internationales.

Dans le même contexte, il a précisé que la prescription de ce médicament obéit à « un contrôle médical rigoureux par les spécialistes au sein des services sanitaires de prise en charge des personne atteintes », ajoutant que « le meilleur et le plus efficace traitement à cette pandémie qui a envahi le monde demeure le respect des mesures préventives ».

De son côté, le président de la Société algérienne d’infectiologie, le Pr Smail Mesbah a rappelé que le coronavirus « connaît  une large propagation dans le monde et les chercheurs n’arrivent pas encore à trouver un vaccin ou un traitement, à l’exception de l’utilisation de médicaments prescrits, depuis 70 ans, pour le traitement de la Malaria et qui sont prescrits aujourd’hui uniquement  pour les cas aigus ».

« Dans de telles circonstances, l’adoption et le respect, par tout un chacun, des mesures préventives demeurent la seule arme efficace » contre ce virus. L’expert a appelé au respect des mesures recommandées par le ministère de la Santé, relatives au lavage régulier des mains pendant 20 secondes avec de l’eau et du savon ou une solution hydro-alcoolique.

Pour protéger les individus et l’environnement, le même expert a mis l’accent sur l’impératif de « respecter la distance d’un mètre au minimum entre les personnes à l’extérieur de la maison, tout en faisant preuve d’un comportement civilisé et responsable face à ce danger qui menace le monde entier ». 

Il a également mis en avant la nécessité d’appliquer « strictement » les mesures d’hygiène, appelant à nettoyer les différentes surfaces et les différents objets utilisés quotidiennement à l’instar du téléphone, des tablettes, de l’ordinateur et des poignées de portes. 

En cas de toux ou d’éternuement, le Pr. Mesbah a exhorté à « utiliser un mouchoir en papier à usage unique, ou à défaut, il est recommandé d’éternuer ou de tousser dans le pli de son coude afin d’éviter la transmission de la pandémie ».

La conjugaison des efforts « contribue largement à endiguer la propagation de la pandémie, notamment à travers la réduction des contacts entre les personnes et en évitant de serrer la main ou de s’embrasser », a-t-il ajouté.

APS

Article recommandé

  • Endogamie : Pourquoi le certificat médical prénuptial ?02 Décembre 2018

  • Sauce cacahuète pour sandwitch06 Septembre 2016

  • Mousse au nutella en 3 minutes :26 Novembre 2014

  • Bijoux Amazighs: Visite ath yenni et la fromagerie saint AMOUR30 Juillet 2018

  • La sardine, l’un des poissons les plus en danger en Méditerranée17 Juillet 2014

Commentaires


Laissez un commentaire