L’ARPT rappelle à l’ordre les opérateurs de téléphonie mobile

fL’ARPT rappelle à l’ordre les opérateurs de téléphonie mobile

Publicité sur le lancement de la 3G

Par : journal liberté  

Les trois opérateurs de téléphonie mobile s’adonnent à une guerre médiatique sans merci, depuis l’attribution provisoire des licences de 3e génération.

 

Cette situation a créé une confusion chez les usagers. L’ARPT (Autorité de régulation de la poste et des télécommunications) a réagi en sommant les trois opérateurs (Mobilis, Ooredoo et Djezzy) de cesser de vanter les mérites de leurs réseaux 3G. Cela tant que les licences définitives n'auront pas été confirmées par décret. C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, jeudi, par l’APS.
“Les attributaires provisoires des licences 3G ne peuvent vanter les mérites de leurs réseaux qu’après l’octroi définitif des licences par décret exécutif et l’établissement effectif de ces derniers”, indique-t-on dans le communiqué.  L’ARPT a relevé que, depuis l’attribution provisoire des licences 3G, le 14 octobre dernier, “une intense campagne publicitaire est menée par les trois opérateurs GSM”. De nombreuses campagnes publicitaires, tous supports confondus, ont d’ores et déjà été lancées par les opérateurs avant même que le réseau 3G ne soit fonctionnel. “Nombre de placards et autres spots publicitaires vantent les réseaux 3G des opérateurs alors que, dans les faits, ceux-ci ne sont pas encore établis”, dénonce, dans le communiqué, l’autorité de régulation.   
De plus, l’ARPT souligne avoir effectué le classement des opérateurs en fonction du dépôt des dossiers de candidature. Dans leurs campagnes publicitaires, les opérateurs créent une confusion en utilisant leur positionnement dans ce classement comme s’il s’agissait d’un ordre de performance. “Contrairement à ce qui est colporté en matière de publicité, le classement des opérateurs a été établi en fonction de leurs dossiers de candidature pour l’octroi de licences 3G et non pas de leurs réseaux 3G qui ne sont pas encore établis”, critique l’ARPT.
L’autorité de régulation va plus loin dans le rectificatif et précise que les produits évoqués sous le label 3G par les opérateurs “ne concernent, pour l’heure, que la 2G (GSM)”. L’ARPT a donc rappelé à l’ordre les opérateurs afin qu’ils évitent la publicité mensongère. “Toute publicité évoquant le réseau 3G et pouvant laisser croire qu’ils sont effectivement exploités, ne correspond pas à la réalité”, prévient l’ARPT.   
En réaction à ce rappel à l’ordre, Vincenzo Nesci, DG de Djezzy, précise que l’entreprise  “accueille avec sérénité le communiqué de l'ARPT”, néanmoins, il avoue l’existence “d’une surenchère de messages publicitaires dont l’objectif est d’influencer les consommateurs sans pour autant respecter la réalité”.
Pour rappel, la commercialisation de la 3G interviendra au début du mois de décembre 2013, selon le calendrier prévisionnel.

 

source photo : jam-mag.com

 

Article recommandé

  • Pain perdu à la compote de pommes06 Septembre 2015

  • Conférence sur la nouvelle loi de finances 201601 Janvier 2016

  • Boumerdes : Expo vente, festival Univers des enfants 2 éme éditions02 Décembre 2016

  • Alger : Les khelwiest vous donnent rendez-vous au Fayet Club08 Juin 2017

  • Retrouvailles : Manal Gherbi, Hasna Hini & Esma Alla -Le Trio Exceptionnel-19 Mars 2018

Commentaires


Laissez un commentaire