Commenter

Alger : Un homme brûle ses trois enfants et sa femme après avoir découvert son infidélité

fAlger : Un homme brûle ses trois enfants et sa femme après avoir découvert son infidélité

Par : focus-algerie.com

L’auteur de l’incendie d’une maison à Chéraga, à Alger, qui a coûté la vie à une mère et ses trois enfants, n’est autre que le mari. Il voulait se venger de son épouse infidèle. 

Longtemps, les Algériens croyaient que ces histoires ne se déroulaient qu’en Amérique ou ailleurs dans des contrées éloignées. Mais Alger et toute l’Algérie sont aussi devenus le théâtre de faits divers dignes des plus sordides polards. Dernier exemple en date : l’incendie d’une maison, située à Chéraga, sur les hauteurs de la capitale, dans la nuit du 14 janvier, qui a tué quatre personne dont une mère de famille et ses trois enfants. Depuis jeudi, on connait le fin mot de cette histoire. Et quel triste drame !

Il ne s’agit effectivement pas d’un regrettable accident mais l’incendie est bel et bien “d’origine criminelle”, a indiqué jeudi le commissaire principal Mourad Allalou, lors d’une conférence de presse. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’auteur de ce crime n’est autre que le mari de la femme, qui a péri dans les flammes avec ses trois enfants. Fou de rage contre son épouse, après avoir cru découvrir qu’elle entretenait une relation extra-conjugale, l’homme a mis le feu à sa maison, tuant sa femme coupable selon lui d’adultère et ses trois enfants.

C’est l’état psychologique de l’époux qui a éveillé les soupçons. En larmes et en détresse, l’homme est apparu complètement abattu devant les caméras de chaînes de télévisions privées qui ont fait le déplacement. Le présumé coupable a finalement été confondu par plusieurs témoignages oculaires. D’abord, des voisins qui soutiennent que le mari a répudié son épouse sous leurs yeux. Mais surtout la belle-sœur du suspect numéro un dans cette affaire. Cette dernière, qui réside un étage au-dessus de leur domicile, a affirmé aux enquêteurs avoir reconnu l’homme et l’avoir vu déverser de l’essence dans le couloir de la demeure familiale. Par la suite les preuves se sont accumulées contre l’époux jaloux. Il a ainsi été prouvé que celui-ci s’est procuré plusieurs litres d’essence dans une station, ce qui laisse supposer que ce crime a été prémédité par l’époux. Le procureur de la République près de la cour de Chéraga a aussitôt mis en détention le père de famille.  

 

Article recommandé

  • “Je suis un homme, je ne bats pas une femme” :Le message percutant de la campagne contre les vio20 Mars 2016

  • Les écoles de formation, associations, les plus fiables dans le domaine du développement personnel26 Mars 2017

  • Intoxications alimentaires : Appel à la vigilance02 Juillet 2015

  • Un mois avant une crise cardiaque, votre corps vous envoie 6 signes précurseurs17 Novembre 2016

  • MESDAMES DES PROBLÈMES URINAIRES ?02 Janvier 2017