Art § Culture § Artisanat

conférence : Marseille-Alger : destins croisés, destins chargés

f

Conférence : Marseille-Alger : destins croisés, destins chargés

samedi 01 mars à 14h30 à l'Institut français d'Alger

Par Laurent Petit et Charles Altorffer de l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine (compagnie spectacle)

Les villes, c’est comme les hommes, on peut les coucher sur le divan et se mettre à l ‘écoute de leurs inconscients, déceler leurs traumatismes, leurs névroses…C’est ainsi que la fine équipe de l’ANPU (Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine), conduite par le psychanalyste urbain Laurent Petit, un Ch’ti adepte de l’humour absurde avec à ses côtés, Charles Altorffer, dit urbain l’enchanteur,  arpente les villes du monde entier depuis 2008, dans une démarche aussi hilarante que sérieuse. A travers la rencontre d’habitants « experts » du territoire, émerge une série d’événements familiaux propres à chaque ville, dont s’empare l’ANPU pour proposer ensuite des hypothèses et des solutions architecturales ou urbanistiques : une tentative de thérapie, en somme. Le résultat, étonnant, est présenté lors de conférences, burlesques certes, mais qui font bouger les lignes et qui, passé le rire, donnent à réfléchir.
Marseille et Alger ont ainsi été « auscultées ». L’ANPU propose ici une analyse croisée sur les liens qui unissent ou désunissent ces deux villes depuis les deux rives et par extension ce que l’on devine du passé et du destin chargé de la France et de l’Algérie.

Laurent Petit et Charles Altorffer de l’Agence Nationale de Psychanalyse Urbaine (compagnie spectacle)

 

Article recommandé

  • Evasion mauresque nouveau concert de Manel Gherbi31 Janvier 2019

  • Le réseau jeunesse international Younth ID organise un atelier autour de l'engagement au féminin 12 Août 2019

  • recette morocaine : bissara ( soupe de fèves )16 Août 2017

  • Choléra : l’origine de l’épidémie reste inconnue30 Août 2018

  • Sécurité routière/ Les brouilleurs de radars font leur apparition en Algérie16 Février 2017

Commentaires


Laissez un commentaire