« Meursault, contre-enquête » livre du journaliste et écrivain Kamel Daoud présélectionné pou

f

« Meursault, contre-enquête » livre du journaliste et écrivain Kamel Daoud présélectionné pour le Goncourt et le Renaudot :

Le roman « Meursault, contre-enquête » de l’écrivain et journaliste algérien Kamel Daoud est présélectionné au Prix Goncourt et au Prix Renaudot, les deux plus importantes distinctions littéraires en France, rapportent jeudi des médias spécialisés.

Paru en 2013 en Algérie avant d’être édité en France « Meursault, contre-enquête », est nominé parmi quinze romans pour le prestigieux prix de l’Académie Goncourt et parmi dix-sept autres pour le prix Renaudot, décerné le même jour que le Goncourt par des journalistes et des critiques littéraires. L’annonce des sélections finales pour ces deux prix littéraires est prévue en octobre alors que les lauréats seront connus le 5 novembre prochain.

Premier roman de Kamel Daoud, « Meursault, contre-enquête » reprend l’histoire de l’assassinat commis par le personnage polémique de « L’Etranger » du Prix Nobel de littérature né en Algérie, Albert Camus, en livrant une version du meurtre racontée d’un point de vue algérien par le frère de « L’Arabe » assassiné.

Salué par la presse et la critique dès sa sortie en Algérie, ce roman est également en lice pour d’autres distinctions comme le Prix François Mauriac de l’Académie française et le Prix des cinq continents de l’Organisation internationale de la francophonie. Invité à commenter cette double nomination, l’éditeur algérien du roman, Sofiane Hadjadaj (Barzakh) a souligné que c’était la « première fois qu’un écrivain algérien, ayant d’abord publié en Algérie, est nominé en même temps pour les deux plus importants prix littéraires en France ».

« Cette nomination est d’autant plus importante que le roman de Daoud pose beaucoup de questions sur la « mémoire franco-algérienne », portée à la fois par la vision de l’auteur et du livre d’Albert Camus auquel il renvoie, a estimé M. Hadjadj. Né en 1970 à Mostaganem (ouest) Kamel Daoud anime la chronique « Raïna Raïkoum » dans « Le Quotidien d’Oran ». Il est également l’auteur des deux recueils nouvelles « Minotaure 504″ et « La préface du nègre ».

Source : Aps

 

Article recommandé

  • Santé/ Une campagne de vaccination suscite la méfiance06 Mars 2017

  • GE soutien le plan de développement des énergies renouvelables en Algérie01 Mars 2017

  • Verrines à la betterave et aux oeufs mimosa 02 Avril 2017

  • Actualisé : Dégustation gratuite des produits du terroir au Fayet Club 27 Novembre 2018

  • L'évènement -l'art dans la rue- à la grande poste05 Juillet 2018

Commentaires


Laissez un commentaire