6 000 médecins algériens ont quitté le pays ces dernières années

d

LE PRÉSIDENT DU CONSEIL DE L’ORDRE DES MÉDECINS DONNE L’ALERTE : 6 000 médecins algériens ont quitté le pays ces dernières années

C’est en lanceur d’alerte que le Dr Mohamed Bekkat Berkani, président de l'Ordre national des médecins, s’est exprimé, hier, sur les ondes de la radio pour avertir sur le phénomène de l’exode des médecins algériens. Selon lui, l’Algérie a perdu au minimum 6 000 médecins hautement qualifiés et expérimentés ces dernières années. Leur destination de prédilection la France. Cela, sans compter ceux qui sont au Canada, en Grande-Bretagne et dans les pays du Golfe. Le pire, c’est que même les jeunes médecins qui continuent à faire tourner, tant bien que mal, nos hôpitaux ne pensent qu’à une chose : mettre les bouts. Même si nos médecins émigrés n’ont pas le même statut que les médecins des pays d’accueil — car souvent affectés dans des services comme la gériatrie — ils trouvent malgré tout leur compte. Qui arrêtera alors l’hémorragie ? 

source : journal liberté

Article recommandé

  • Les ateliers Art'monie organise une fete du 8 mars 05 Mars 2020

  • Croquettes au thon03 Décembre 2016

  • Contrôle technique automobile: Vers une augmentation des tarifs03 Décembre 2016

  • Couscous bel helhal, une façon algéroise d'accueillir le printemps (recette)10 Mars 2016

  • Concert de musique traditionnel folk à Ibn Zaydoun01 Septembre 2018

Commentaires


Laissez un commentaire