Campagne contre la fête de Noël et de Yennayer à Alger

d

Des imams et des psalmistes mènent  des campagnes de sensibilisations dans les quartiers populaires d’Alger contre la célébration des fêtes de Noël et surtout de Yennayer.  Des groupuscules de barbus sillonnent les artères d’Alger et collent des affiches qui incitent les citoyens de ne célébrer aucune fête en dehors de celles prescrites par l’Islam.

Un appel au meurtre est lancé à toute personne qui ose célébrer Noël  ou Yennayer. Le comble; les autorités et les services de sécurités laissent faire. Personne n’est intervenu pour mettre un terme à ces campagnes itératives de haine et d’intolérance. Dans des pays qui se respectent les auteurs de ce genre de campagnes sont jugés et emprisonnés. En Algérie, ce sont les démocrates et les défenseurs des droits de l’homme, comme Kameldine Fekhar, qui sont traqués.

Même des enfants sont entraînés dans ces initiatives incitant à la haine. Selon des Kabyles qui vivent à Alger, des gamins de 10 ans sont utilisés pour cet appel criminel. Ils appellent la population à bannir les fêtes des chrétiens et des Amazighs. D’ailleurs, des algériens qui ont l’habitude de célébrer la fête de Yennayer  n’ont pas caché leur peur. Ils craignent même sur leurs vies. L’atmosphère est très tendue dans les grandes villes algériennes. La haine est partout et le pouvoir semble encourager cette situation.

source : algerie360.com

Article recommandé

  • Recette faire son shampoing sec maison, efficace et économique25 Octobre 2016

  • Revue de presse. Refus de soins, licenciements… : Les sidéens, ces pestiférés !01 Décembre 2013

  • Marinade steak à l'indienne 02 Octobre 2014

  • La scolarisation des enfants des réfugiés syriens en Algérie se déroule normalement08 Septembre 2015

  • Calmer les maux de ventre avec de recette de grand-mère04 Juin 2015

Commentaires


Laissez un commentaire