Cancer de la peau: l’association Nour El Dhoha met en garde contre la phytothérapie

b

La présidente de l’Association Nour El Dhoha d’aide aux cancéreux, Samia Gasmi a mis en garde, lundi à Alger, contre la phytothérapie, car pouvant entraîner des complications.

« Certaines personnes recourent à la phytothérapie pour traiter ce type de cancer, ce qui peut entraîner des complications », a indiqué Mme Gasmi lors des 6èmes journées scientifiques de formation sur le cancer de la peau (mélanome).

Elle a, par ailleurs, déploré la propagation des différents types de cancer, des malformations et des maladies mentales dans les régions qui ont fait l’objet d’essais nucléaires menés par le colonisateur français.

Les cancers du sein et de la prostate sont les deux types de cancer les plus répandus en Algérie, a fait savoir Mme Gasmi.

Dans ce cadre, Chaabane Ben Mohand, spécialiste en dermatologie au CHU Lamine Debaghine (ex Maillot) a précisé que le cancer de la peau était répandu chez les deux sexes, notamment chez les personnes âgées de 40 ans et plus, particulièrement celles à peau claire.

L’exposition prolongée au soleil, les facteurs héréditaires figurent parmi les facteurs déclencheurs deux cancer, a-t-il indiqué, précisant que le mélanome se développe plus souvent au niveau du dos chez les hommes et au niveau des membres inférieurs chez les femmes.

source : APS

Article recommandé

  • Chanteuse du Hirak : Souad Massi nominée pour les «Music Awards 2020»19 Avril 2020

  • Excellente video : Comment bien choisir un avocat ?23 Décembre 2015

  • X.Driencourt : - L’Algérie écrit une nouvelle page de l’histoire du monde sous le regard ébah15 Juillet 2019

  • Salon de l’Art de l’Artisanat et ces Métiers06 Juillet 2014

  • Gâteau banane et chocolat, sans beurre, sans sucre09 Avril 2019

Commentaires


  • 08 Février 2017 à 23:32:33

Laissez un commentaire