Accessible par paiement mobile: lancement du premier site de soutien scolaire iMadrassa

d

iMadrassa est un nouveau site de soutien scolaire par internet, lancé avec la collaboration de l’opérateur de téléphonie mobile Djezzy et de Amana assurance, qui a été présenté par son fondateur, Kamel Haddar, lors d’une conférence de presse tenue en son siège à Alger.

i Madrassa se présente comme un site sur lequel les élèves de tous les paliers pourront réviser leurs cours, tester leurs connaissances avec des quiz, s’entraîner avec des exercices interactifs et des vidéos et s’évaluer avec des examens corrigés.

Tous les contenus pédagogiques du site sont produits par des professeurs ayant plus de 20 ans d’expérience et validés par des inspecteurs de l’éducation nationale. Et les parents et les élèves peuvent suivre l’avancement et les progrès de l’élève grâce à un tableau de bord et comparer leur score avec les autres membres du site à l’échelle nationale.

Tous les cours sont gratuits, mais pour accéder aux exercices et examens corrigés un abonnement est nécessaire, à raison de 1 370 DA/mois. Grâce au e-paiement, devenu une réalité par le truchement de cette formule, il est possible de procéder au paiement directement depuis un mobile pour les clients Djezzy seulement, ou en payant à la livraison à domicile sur 36 wilayas.


“Réconcilier les élèves avec la réussite scolaire” est au centre de la vision que développe, aujourd’hui, ce binational qui s’est installé en Algérie depuis quatre ans, après un parcours international, et surtout après avoir coaché 70 étudiants algériens qui poursuivent leurs études dans les plus grandes écoles internationales,  à l’instar de Harvard et autres.


“Quand on parle aux élèves, l’école est un cauchemar. Pour les parents, c’est une punition. Ce n’est pas normal. Parce que si l’avenir des élèves, des parents et du pays est un cauchemar, c’est un véritable problème”, a-t-il affirmé en guise d’introduction à son start-up, en étayant ses dires, par les chiffres officiels reflétant l’échec scolaire. 4% seulement des élèves arrivent au bac sans redoubler.
Soit, 96% des élèves redoublent au moins une fois ou arrêtent l’école. Pour lui, si l’on peut continuer à accepter cela, la réponse est incontestablement iMadrassa.


Pour autant, iMadrassa n’est pas une solution pour remplacer l’école algérienne, mais se veut un complément de l’école et du professeur, et un accompagnement scolaire au profit des élèves avec la technologie, dira son initiateur. Il a expliqué que ce concept s’adresse à une génération-z, de surcroît “digital native”, c’est-à-dire née avec un smartphone, une tablette ou un ordinateur à la main, et qui n’ont pas de barrières technologiques.

source : journal liberté

Article recommandé

  • Enquête-Témoignages Etudes et mariage font-ils bon ménage ?10 Septembre 2018

  • Alger : Consultations en Hypnothérapie 18 & 19 mars13 Mars 2017

  • Décès de l'artiste Rym Ghazali à l'âge de 39 ans18 Mars 2021

  • Livre audio développement personnel : Les dix secrets du succès et de la paix intérieure08 Novembre 2016

  • Sorbet à la banane sans sorbetière 19 Août 2021

Commentaires


Laissez un commentaire