Ce que prévoit le projet de réforme du BAC

d

La ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrit, a annoncé au mois de juillet dernier, qu’il y aura des modifications dans l’examen du Bac. Elle présentera le 24 août prochain au premier ministre, le projet de réforme qui sera validé en conseil des ministres. 

Comme le rapporte le site d’information TSA, parmi les réformes proposés, on retrouve la modification de la durée e l’examen « Les concepteurs du projet de réforme du baccalauréat ont notamment planché sur la durée de l’examen et ont proposé de la réduire de cinq à trois jours à partir de 2017. « On pourrait aller aussi vers un examen d’une durée de deux jours seulement », assure notre interlocuteur. »

Pourquoi raccourcir le temps de l’examen ? l’interlocuteur de TSA explique « « On a beaucoup travaillé sur l’identité des différentes filières. Nous avons démarré d’un constat simple : un candidat peut très bien décrocher un baccalauréat de sciences mathématiques grâce à des matières hors spécialité », explique-t-il. Pour éviter de telles situations, les concepteurs du projet proposent que les épreuves du baccalauréat se concentrent donc autour de ces matières de spécialité de la filière qui peuvent être facilement déterminées. L’arabe et la philosophie sont des matières transversales qui concernent toutes les filières. Ces deux matières seront obligatoires pour tous les candidats quelles que soient leurs filières. »

Par ailleurs, l’article explique que le contrôle continue comptera dans la note finale « Les matières qui ne figureront plus dans l’examen seront toutefois prises en compte grâce au contrôle continu. « En fait, nous allons prendre en compte le contrôle continu qui s’effectue tout au long de l’année (pour les autres matières). Nous voulons revaloriser l’évaluation pédagogique de l’enseignant et lui redonner du sens ».

D’autre part, les questions du baccalauréat feront appel à l’analyse et non plus au sens de la mémorisation des candidats « le contenu des épreuves qui devrait progressivement porter sur des questions qui exigent beaucoup plus l’analyse que la mémorisation. « Cela nous permet notamment de diminuer le bachotage et les cours privés. C’est aussi un moyen de contrer les tentatives de fraude ». »

Enfin, le projet ne réintroduira pas le rattrapage « Le document ne propose pas de réintroduire le système de rattrapage. La moyenne de 10/20 pour l’obtention du baccalauréat sera maintenue. »

La réorganisation technique de l’examen est actuellement étudiée au niveau du ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication « Le projet de réforme du baccalauréat n’aborde pas la réorganisation technique de l’examen. La question est actuellement étudiée par une commission mixte (ministère de l’Éducation/ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication). »

source : algerie360.com

Article recommandé

  • Comment éviter la sensation de ballonnement après el Iftar ?03 Juillet 2014

  • Brownie salé à la carotte et noix27 Février 2021

  • L'association ASEPA organise PHARMARATHON de la campagne HTA/DIABÈTE 18 Juin 2019

  • Tizi Ouzou : Festival du burnous village houra 23 Août 2017

  • Les produits cosmétiques, d’hygiène corporelle et produits toxiques soumis au DAPS ( Taxe ) 31 Janvier 2019

Commentaires


Laissez un commentaire