Société Algérienne § Culture § économie

L’inventeur du « remède miracle » contre le diabète n’a jamais fait l’université de Genè

d

Il affirmait pourtant haut et fort avoir soutenu sa thèse de doctorat à l’université de Genève, spécialité « médecine d’urgence ».

L’hypothèse que le « remède miracle » contre le diabète, qui n’est finalement qu’un complément alimentaire, soit développé par un « charlatan » se confirme de plus en plus.
En effet, l’on apprend aujourd’hui que Toufik Zaibet, l’inventeur de « RHB », dit « Rahmet Rabi », n’est pas diplômé de l’université de Genève. C’est Ennahar TV qui le révèle aujourd’hui, en diffusant un appel téléphonique et une réponse écrite de la réponse de la chargée de communication de cette prestigieuse université, qui affirme qu’aucune personne répondant au nom de Toufik Zaibet n’a obtenu son diplôme à l’université de Genève.

Confronté à cette révélation qui l’incrimine, Toufik Zaibet affirme que son médicament est victime d’un « complot », ajoutant qu’il n’a pas besoin de diplôme pour développer un complément. Toufik Zaibet a ainsi été contraint d’avoué n’avoir pas obtenu de doctorat à l’université de Genève.

Interrogé par la même télé, l’avocat Nadjib Bitam affirme que le Parquet pourrait réagir en interdisant, entre autres, à Toufik Zaibet de sortir du territoire national.

Pour rappel, le ministère du Commerce a ordonné le retrait immédiat de RHB de toutes les pharmacies du pays, sous peine de sanctions administratives et pénales.

source : alg24.net

source photo : aps.com

Article recommandé

  • Protection de l’enfance : Un numéro vert pour signaler les maltraitances21 Novembre 2018

  • 19 ème SALON INTERNATIONAL DU LIVRE D’ALGER :25 Octobre 2014

  • Vidéo : Un Algérien de Batna Fabrique un Helicoptere13 Mai 2016

  • Nicolas Hulot en visite en Algérie à partir de demain17 Février 2014

  • Salon du Jardinage Aménagement & Bricolage13 Mars 2017

Commentaires


Laissez un commentaire