Société Algérienne § Culture § économie

Carte d’identité biométrique: Les femmes mariées pénalisées

d

La carte nationale d’identité biométrique, un sésame censé mettre fin aux déboires administratifs, fait parler d’elle. Hier, le directeur exécutif de la Fapc, Mohamed Toumi, a révélé que l’absence de lecteurs dans les guichets, les commerces, les administrations, les notaires et les hôtels pénalisent sérieusement les femmes mariées.

Pour cause, seul le nom de jeune fille figure sur ce document, ajouté à l’absence de l’adresse sur cette carte. Selon M. Toumi, des hôtels exigent encore le livret de famille à des couples mariés, y compris à ceux accompagnés de leurs enfants. Idem chez les notaires qui refusent d’établir des documents en l’absence de l’adresse sur cette carte. Selon M. Toumi, non seulement les instructions du ministère de l’Intérieur ne sont pas respectées, mais les textes d’application tardent à être appliqués sur le terrain.

source : liberté-algerie.com

Article recommandé

  • Ath Yenni- La fête du bijou 17 Juillet 2018

  • MESDAMES DES PROBLÈMES URINAIRES ?02 Janvier 2017

  • Revue de presse. Refus de soins, licenciements… : Les sidéens, ces pestiférés !01 Décembre 2013

  • Concert musical Souad Asla et Lemma02 Février 2018

  • Exposition collective galerie de la fondation culturelle Ahmed § Rabah Asselah12 Novembre 2018

Commentaires


  • 18 Mai 2017 à 22:19:15

  • 05 Décembre 2018 à 03:00:07

Laissez un commentaire