Société Algérienne § Culture § économie

1er Symposium Sport – Santé – Nutrition organisé par MAGPHARM

 

MAGPHARM Laboratoires, pionnier et leader dans les solutions naturelles depuis 2003,  a organisé un symposium sous le thème « Sport et Nutrition » au Centre Familial de Ben Aknoun (près de l’Hôpital de Ben Aknoun).

Les Laboratoires Magpharm s’investissent, depuis 2003, pour la santé, la prévention et la beauté , par le développement et la commercialisation de solutions naturelles, compléments alimentaires, produits d’hygiène, laits infantiles et produits dermo-cosmétiques, en proposant des produits de haute qualité pour le confort de tous avec les  multivitaminés, les produits de premiers soins et une gamme d’anti-arthrosique…

Cette rencontre entre professionnels de la santé et du sport a été pour   Magpharm l’occasion d’apporter son expérience à travers ses gammes Médiflex, SECO+ et Solyne qui permettent de soulager les douleurs engendrées par l’exercice et booster les performances physiques des sportifs.

Le magazine Zeinelle.com a été conviée à cette événement et a été chaleureusement reçu par Lydia Khadidja Belguidoum que nous tenons à remercier pour son professionnalisme.

Ce symposium a été animé par d’éminents spécialistes nationaux et internationaux.

 Les exigences du sportif sont de plus en plus grandes, repoussant toute limite personnelle. Pour y arriver, l’entraînement, la récupération et l’alimentation sont des facteurs déterminant de la performance sportive de haut niveau, que ce soit pour son amélioration ou pour la prévention des blessures. Il est en effet primordial d’assurer leur efficacité un premier temps ainsi que leur innocuité sur le court, moyen et long terme, voire même après la retraite.

D’un autre côté, les sportifs ont parfois recours à des compléments alimentaires. Cependant, certains peuvent contenir des molécules dopantes avec le risque d’être déclaré positif suite à un contrôle antidopage et de faire l’objet de sanctions.

C’est pourquoi, MAGPHARM Laboratoires propose au monde sportif des formules innovantes associant plusieurs principes actifs naturels rigoureusement sélectionnés, fabriqués selon les normes pharmaceutiques internationales et certifiés BPF (Bonne Pratique de Fabrication), pour une synergie d’actions et une efficacité optimale tant pour faire le plein d’énergie avec des produits efficaces et non dopants que pour protéger les muscles et articulations et soulager les douleurs articulaires avec une gamme d’anti-arthrosiques naturels.

Magpharm Laboratoires accompagne par ces solutions naturelles la performance et la convalescence du sportif sans risque.

 Voici quelques interventions durant ce symposium :

Madame Christiane GOUARIN-MONROCHE 

Diététicienne –Nutritionniste diplômée d’Etat et spécialisée dans le domaine du sport, nutrition et sport santé.

Chez un bon nombre d’individus ayant une activité physique sportive, d’intensité variable, il est fréquent de constater une consommation auto-prescrite ou suggérée de compléments pour les raisons divers et multiples qui touche à la fois la forme, la performance, la santé ….

Il convient de pouvoir distinguer la complémentation de la supplémentassions qui ne peut se faire sans évaluation et justification des apports et des besoins spécifiques de la personne concernée.

 Professeur Myriem ABADA BENDIB

Professeur en Neurologie, Chef de Service par Interim, Service de Neurologie EHS de Ben Aknoun. Présidente de l’association des malades d’Alzheimer.

Les compléments alimentaires à la rescousse des neurosciences :

Les avancées dans la compréhension des mécanismes physiopathologiques des affections neuro-dégénératives sont certes importantes, mais la cause demeure inconnue. Ce qui explique l'engouement pour les thérapies non médicamenteuses dont la phytothérapie et les compléments alimentaires. Les personnes âgées sont polymédiquées.

Nous développons une stratégie à la consultation basée essentiellement sur le retour à l'humain et à la nature.

Professeur Mourad BELHOCINE 

Activité sportive et compléments alimentaires :

Les compléments alimentaires sont l’objet d’une promotion et d’une large utilisation partout dans le monde pour des motifs de perte de poids, d’amélioration de la dépense d’énergie et des performances, ou de compensation de déficits réels ou supposés.

Les compléments alimentaires comprennent des nutriments essentiels, vitamines, minéraux, protéines. Cependant, en 1994, le congrès américain, en a élargi la définition à tout produit susceptible d’être ingéré dans le but de compléter le régime alimentaire.

Ceci étend la définition au-delà des vitamines et des minéraux, à l’herboristerie et aux substances extraites de ces plantes, acides aminés, enzymes, hormones et métabolites.

Plusieurs de ces produits contiennent des produits interdits au regard de la législation contre le dopage ou peuvent poser de graves problèmes de santé pour certaines personnes.

De nombreux cas de contrôles anti-dopage ont révélé la présence de stimulant de type amphétaminique à conséquences cardiovasculaires et nerveuses, hormones et pro-hormones, et une contamination de compléments alimentaires par des hormones, essentiellement des stéroïdes anabolisants.

L’insuffisance des contrôles au sein de certains pays, les ventes par Internet et la connaissance insuffisante du problème par certains professionnels de santé rendent possible la consommation de produits falsifiés.

 Professeur Xavier BIGARD

Le Pr. Xavier Bigard est Médecin, Physiologiste et Nutritionniste. Il est actuellement conseiller scientifique à l’Agence Française de Lutte contre le Dopage. Il occupe par ailleurs un poste de Chercheur en nutrition à l’Institut National des Sports de Paris, où il développe des recherches sur les besoins en protéines des sportifs.

La définition du dopage reste l’objet de multiples discussions et peut varier selon qu’elle soit proposée par des médecins, des physiologistes, des psychologues ou des juristes. 

L’une des manières les plus simples de définir le dopage consiste à considérer qu’il s’agit de l’usage de substances ou méthodes interdites.

Celles-ci sont définies sur un document révisé tous les ans, et publié par l’agence Mondiale Antidopage (AMA). Y sont reportées toutes les substances (et méthodes) interdites pour les sportifs, en toutes circonstances, uniquement en compétition, ou spécifiquement pour certaines disciplines.

Il existe un autre danger potentiel, c’est celui de consommer des compléments alimentaires non-contrôlés, « contaminés » avec des substances interdites, sans que cela soit spécifié sur l’étiquetage (notion d’adultération). Ce danger est important dès lors que ces compléments alimentaires sont achetés sur Internet, et que le consommateur n’a aucune garantie sur la conformité de la composition reportée sur l’étiquetage.

Face à ces dangers potentiels, tant pour le maintien de l’état de santé des sportifs que pour le respect  des règlements internationaux de lutte contre le dopage, des recommandations sont nécessaires, qui reposent sur :
- un usage raisonné des compléments alimentaires, qui doit toujours être conseillé et accompagné par des spécialistes du domaine
- un usage discontinu des seuls compléments alimentaires susceptibles d’être utiles pour le sportif, réservé aux périodes de hautes charges de travail à l’entraînement
- un usage des seuls compléments alimentaires fabriqués selon des normes de qualité, et disposants de labels certifiant l’absence de substances interdites .

 

Nadia BESSAHA

 

 

Article recommandé

  • Covid-19 : le Dr Lyes Merabet estime que le vaccin spoutnik V répond à toutes les conditions06 Janvier 2021

  • Expo-vente chez Meltin'Art04 Décembre 2017

  • Ouverture De «Diwaniya Art Gallery» À Alger29 Septembre 2020

  • Cake au poulet et aux pruneaux, saveur tajine17 Août 2016

  • Japan and Korean EXPO First Edition (JAKO Expo)19 Mars 2016

Commentaires


Laissez un commentaire