Société Algérienne § Culture § économie

Formation Ooredoo dédiée aux journalistes : peut-on encore faire confiance à Facebook ?

#ooredoo_club_presse, #ooredoo_formation_journalistes, #ooredoo_zeinelleoOoredoo poursuit son programme de formation dédié aux journalistes et professionnels des médias algériens et a organisé ce jeudi 22 mars 2018, la 63ème session de formation de son Club de presse au niveau de son institut, sis à Tixeraïne (Alger). 

Le web magazine zeinelle.com a été convié à une session de formation sous le thème : « Atouts, Enjeux, Controverses et Défis de Facebook », qui a été animée par le Professeur Laïd Zaghlami, Spécialiste des médias, Docteur en Communication.

 

Dans son introduction, Dr. Zaghlami a abordé les mutations qui caractérisent le paysage médiatique mondial de nos jours, soutenues par l’énorme progrès technologique de l’écosystème d’information et de la communication.

Un changement qui est guidé par « la suprématie » des sociétés des médias sociaux et de l’Internet : GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon), mais aussi Microsoft, Yahoo, Twitter, etc. Des géants qui sont les principaux protagonistes de la Révolution de la Communication mobile et qui sont omniprésents dans la vie des utilisateurs avec notamment leurs applications et plates-formes.

Détaillant le cas du plus grand réseau social au monde Facebook, le formateur a indiqué que « la portée de Facebook est bien plus grande que toute autre plate-forme sociale, et est devenu dans certains pays la première source d’informations devançant de loin les médias conventionnels, avec plus de 2 milliards d’utilisateurs».

Mais peut-on réellement faire confiance à cette plateforme ?

Depuis l’élection de Donald Trump, Facebook est accusé par les sénateurs républicains Américains d’impartialité dans les élections, et cela suite à la manipulation algorithmiques, à savoir qu’en utilisant cette technique, la plateforme Facebook se dérobe derrière une manipulation en « douce » de certains évènements d’actualités.

Afin d’illustrer l’ampleur de la situation, et la propension qu’elle prend, Dr. Zaghlami a cité l’exemple de la chine : « la chine a compris le jeu de controverse de facebook, à cet effet, elle a adopté son propre réseau, Wechat à côté d’une autre alternative : Weibo »

Avant de conclure que l’Algérie qui compte plus de 16 millions d’utilisateurs facebook, est devenu un véritable phénomène social et qu’il est toutefois, important de préconiser une stratégie pour un bon usage des réseaux sociaux, en tant que canaux de communication entre citoyen et administrateur et vecteurs de consolidation des valeurs notamment de citoyenneté et de civisme.

La rédaction

 #ooredoo_club_presse, #ooredoo_formation_journalistes, #ooredoo_zeinelle

Article recommandé

  • Violence en milieu scolaire/Une bagarre au couteau dans un CEM de Tipasa 22 Septembre 2015

  • Concours international de poésie en langue française :29 Janvier 2014

  • Aïn Benian: tentative de viol sur une fille de 9 ans sur la plage01 Juillet 2018

  • Génoise ultra-rapide et pourtant si aérienne ...04 Avril 2015

  • Exposition de peinture I"dentité"19 Septembre 2017

Commentaires


Laissez un commentaire