Société Algérienne § Culture § économie

« OMO » et « Bahia RACHEDI» offre une séance de lecture aux enfants d’Sos Village

#omo_bahia_rachdi

 
#omo_sos_village_bahia_rachdiLa grande artiste algérienne madame « Bahia RACHEDI » accorde une séance de lecture à l’occasion de la sortie de son nouveau livre «les histoires de mon livre à moi». OMO Algérie a conclu cette journée en mettant à disposition des enfants d’SOS village une aire de jeux dans le but d’introduire sa campagne « Li koul tacha hkaya »
 
Alger le 23 décembre 2018, Le village d’SOS enfants Draria a accueilli ce dimanche grâce à OMO Algérie Mme Bahia RACHEDI pour une séance de lecture exceptionnelle du nouveau livre ‘’les histoires de mon livre a moi’’ dédié aux enfants du village animé par l’auteure elle-même et son co-auteur Mr. Athmane Aoudjit. Cette séance s’est clôturée par l’attribution des livres dédicacés au profit des enfants du village.
 
Quelques histoires du tome 2 ont été conté en avant-première par la narratrice L’occasion pour madame RACHEDI de voir ses histoires prendre vie dans les yeux des enfants présents, elle confira à ce sujet : « ce moment de partage avec les enfants m’a remplie de joie et d’émotions ».
 
L’événement a aussi été l’occasion d’inaugurer une aire de jeux offerte par OMO Algérie. Ce don s’accorde parfaitement avec le concept de la campagne internationale OMO « Li Koul Tacha Hkaya » connu dans le monde sous le nom de DIG «Dirt Is Good » qui a pour but d'encourager les enfants à pratiquer des activités physiques en extérieur et d’inciter les enfants d’Sos Village à jouer plus à l'extérieur.
 
L’aire de jeux a été installée pour le bien-être quotidien de l’enfant, pour qu’il s’intéresse plus à l’activité physique en extérieur, faciliter son apprentissage et améliorer son développement sociétal et affectif tout en lui offrant la chance d’interagir avec son environnement nécessaire à son équilibre et à son développement global.
 
L’enfant découvre les avantages du jeu en groupe et le sens du partage ce qui constitue un besoin essentiel. Il est donc conseillé de laisser les enfants se salir et prendre des risques, c’est de cette manière qu’ils pourront connaître leurs propres limites et comment les repousser, c’est justement dans la nature des enfants de prendre des risques car en plus du risque physique, l’enfant prend aussi des risques émotionnels. À cela, il faut ajouter le risque social. Quand on se place en retrait, en position d’observateur, on constate que les enfants font vite preuve d’entraide, de solidarité et d’empathie.

Article recommandé

  • 8 aliments que vous pouvez manger à volonté sans grossir22 Mars 2017

  • 5 édition du festival national de la création féminine du 5 au 11 juin 2014 07 Juin 2014

  • Amel Zen égérie de Molped19 Mars 2017

  • Portes Ouvertes CEM Algéro-Britannique31 Juillet 2019

  • Bejaia : leadership & Management des Hommes avec M.Mamadou Lamine Diallo13 Mars 2017

Commentaires


Laissez un commentaire