Société Algérienne § Culture § économie

Algérie: métaux lourds et substances cancérigènes dans l'eau du robinet!

robinet

Métaux lourds, substances toxiques et cancérigènes se retrouvent dans l’eau que consomment les algériens. « Ce sont les premiers éléments de l'enquête nationale de bio-surveillance de l'exposition de la population algérienne aux polluants (métaux et métalloïdes), initiée par le Centre national de toxicologie (CNT) le 7 avril 2017 et lancée à l'occasion de la Journée mondiale de la santé », révèle le journal El Watan dans son édition du 18 janvier.

Ce qui est plus alarmant est que les taux retrouvés dans l’eau de ces substances hautement toxiques est parfois 100 fois supérieurs à la norme internationale . « Les taux observés de ces métaux dans les eaux consommées, l’arsenic, le plomb, le nickel, le lithium, le cadmium, le fer, le sélénium, le manganèse sont entre 10 à 100% supérieurs à la norme requise pour chaque substance. La majorité des wilayas concernées par l’enquête sont plus ou moins touchées par cette contamination des eaux. Les wilayas du Sud et certaines de l’Est sont particulièrement touchées. », pouvait-on lire.

Les principales substances toxiques retrouvées sont les métaux lourds. Il s’agit de l’arsenic, nickel, plomb, cadmium, chrome et mercure, antimoine, baryum, étain, cuivre, cobalt, sélénium, zinc, aluminium et lithium. Des substances hautement cancérigènes, pénètre dans l'organisme et s'y accumule définitivement, car une fois les organismes contaminés, ces substances ne peuvent plus être éliminées, par aucuns moyens. «  Ce qui pourrait engendrer des maladies neurologiques, cardio-vasculaires, auto-immunes », stérilité...etc. 


L’enquête est menée dans 39 wilayas, et «  42 000 échantillons prélevés sur 7000 individus dont 70 000 tests biologiques (sanguins, cheveux...etc (…) accompagné d'une documentation bien établie avec un questionnaire (…) L’eau de consommation quotidienne du robinet ou des puits a été prélevée afin d’analyser les métaux toxiques. Les analyses toxicologiques de 1148 échantillons d'eau recueillis auprès de 1148 ménages », révèle l’enquête du CNT.

"D’autres analyses sont en cours, notamment pour ce qui concerne les pesticides et autres polluants.", conclut l'article d'El Watan.

Auteur
B. Karima

Article recommandé

  • Alger : Le siège du FLN transformé en un lieu de trafic de drogue18 Novembre 2019

  • Un riche programme d'animations vous attend à la 2 e édition du salon Sporeform 20 Septembre 2018

  • DocteurM :Carences liées au dérèglement climatique:la santé des Algériens est-elle en danger ?29 Octobre 2018

  • Ravintsara : comment utiliser cette huile essentielle ?28 Septembre 2021

  • Qaada Science organise une cofèrence/débat autour du thème : -Explorateurs de l'invisible -22 Mai 2018

Commentaires


Laissez un commentaire