Société Algérienne § Culture § économie

Répression des juges à Oran : Le Syndicat des magistrats prend une décision forte

#juge_oran_algerie

Qualifiant de « grave dérive » ce qui s’est passé à la Cour d’Oran, le Syndicat national des magistrats (SNM)
réclame le départ de ministre de la justice Belkacem Zeghmati et suspend toute négociation avec le ministère.

Le Syndicat dénonce « le dérapage dangereux qui s’est produit aujourd’hui à la cour d’Oran, en faisant appel à la force publique et aux forces anti-émeutes contre les magistrats », précisant que cette violence « a causé des blessures dangereuse ».

Le SNM dénonce « l’atteinte aux franchises des bâtiments des institution judiciaires conformément aux conventions internationales en temps de paix et de guerre »

« ce qui s’est passé aujourd’hui est contradictoire aux discours officiels du ministère qui prétend la médiation », ajoute le syndicat

Le SNM se réserve « le droit de faire recours aux procédures légales nécessaires contre les responsables de cette mascarade ».

Il faut rappeler que des gendarmes antiémeute ont envahi, ce dimanche, le siège de la Cour d’Oran où se tenait un sit-in de protestation des magistrats.

Algerie360

Article recommandé

  • Astuce en image : reconnaître la bonne clé en un clin d'oeil05 Avril 2018

  • Choisir le bon shampoing quand on perd ses cheveux10 Février 2021

  • Astuce en image : sources naturelles de Vitamine D03 Octobre 2015

  • Comment reconnaître une allergie au piqûre de moustique ?25 Août 2020

  • Galettes de petits légumes 28 Décembre 2018

Commentaires


Laissez un commentaire