Société Algérienne § Culture § économie

Chitour qualifie de « zéro » le niveau des enseignants : Le CNES menace de porter plainte

#cnes_polémique_chitour

Une déclaration du ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Chems Eddine Chitour, sur le niveau des enseignants universitaires suscite la colère de ces derniers.

En effet, lors de la présentation lundi du projet de loi d’orientation sur la recherche scientifique devant les membres du Conseil de la nation, le ministre Chitour a qualifié le niveau des enseignants de « zéro ».

Réagissant au propos du ministre de l’enseignement supérieur, le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES), dans un communiqué rendu public et signé par son coordinateur national, Abdelhafid Milat, a annoncé le dépôt d’une plainte contre le ministre Chitour.

Le CNES a qualifié les propos tenus par le ministre de l’enseignement supérieur d' »irresponsables » et d' »humiliants » pour les enseignants universitaires et que de tels propos n’ont jamais été tenus auparavant par aucun responsable au niveau national et international.

Le CNES a appelé ses branches syndicales au niveau de toutes les universités du pays à tenir des réunions urgentes avant la fin de la semaine en cours et ce, en préparation à la réunion urgente du conseil national du CNES prévue le lundi 9 mars 2020 au niveau du siège du syndicat à Ben Aknoun à Alger. Durant la même journée, une action  de protestation sera organisée devant le ministère de l’enseignement supérieur et une grève national sera annoncée dont la nature sera décidée par le CN.

algerie-eco.com

Article recommandé

  • Le harcèlement sexuel : une souffrance au travail, un obstacle à la citoyenneté des Algériennes11 Décembre 2014

  • Atelier lego gratuit pour enfants : 10 Mai 2015

  • Vous avez des cernes ? Faites-les disparaître avec du bicarbonate de soude 01 Mai 2016

  • Alger : Spectacle de marionette pour enfants 01 Mars 2018

  • Pesticides, OGM : zoom sur les produits Monsanto à éviter 12 Août 2018

Commentaires


Laissez un commentaire