Développement personnel et psychologie positive

Trois idées reçues sur les antidépresseurs

#antidépresseurs_idées_reçues

Les antidépresseurs font peur et suscitent beaucoup de méfiance. Pourtant, ces médicaments ont une réelle efficacité dans les dépressions. Ils opèrent dans le cerveau notamment en augmentant le taux d'un neurotransmetteur appelé sérotonine ( hormone du bonheur).

Les antidepresseurs ne sont pas efficaces.

• C’est faux ! Les études sur les dépressions donnent des résultats incontestables : les antidépresseurs sont plus efficaces qu’un placebo. L’amélioration des symptômes (tristesse, fatigue, troubles du sommeil…) est perceptible au bout de deux ou trois semaines. Pour une efficacité optimale, la durée du traitement ne doit pas être inférieure à six mois, et le traitement sera diminué progressivement par votre médecin. Dans les cas les moins sévères, les psychothérapies cognitivo-comportementales(TCC) sont plus indiquées.

Les antidépresseurs induisent une dépendance.

•Faux ! Contrairement aux anxiolytiques, il n’y a pas de dépendance aux antidépresseurs au sens d’une addiction, c’est-à-dire sans pouvoir s’arrêter. Une chose est sûre cependant : l’arrêt brutal du traitement peut provoquer des vertiges ou un sentiment de tension pendant quelques jours. Arrêter un antidépresseur doit se faire progressivement avec votre medecin.

Les antidépresseurs rendent fou!

•Faux! La dépression n'a rien a voir avec la folie et encore moins les antidépresseurs qui sont censés améliorer l'état de santé psychique d'un patient.

Dr Otmane Telba Médecin Psychiatre

Article recommandé

  • Salon SPOREFORM : premier salon national dédié au monde du sport et de la remise en forme26 Septembre 2017

  • Flan de courgette et carotte16 Avril 2016

  • Algérie Poste innove : Lancement du premier bureau de poste mobile20 Février 2020

  • La banque alimentaire revient à l’occasion du Ramadhan11 Juin 2014

  • Recette sans gluten : Gâteau de semoule façon grand-mère01 Mars 2016

Commentaires


Laissez un commentaire