Bien-être § Santé § Maman

Quel impact du COVID-19 pour les personnes atteintes de démence ? Dr Belbachir vous répond

#covid_19_

Le COVID-19, nouveau virus de la famille des coronavirus, est responsable d’une pandémie mondiale actuelle. Cette nouvelle maladie est à l’origine chez les personnes âgées et celles qui souffrent d'autres maladies sous-jacentes telles que le diabète ou l'hypertension artérielle, des symptômes plus graves et de moins bons résultats.

L'impact du COVID-19 sur la population varie d'un pays à l'autre. Mais, au niveau individuel les personnes atteintes de démence et leurs familles doivent faire face à des situations diverses à un moment où il leur est demandé de s'isoler de leurs cercles de soutien réguliers. Les proches qui s'occupent d'une personne atteinte de démence peuvent se sentir isolées, anxieuses et dépassées par les événements, car l’avis dominant actuellement est que les personnes plus âgées et celles qui vivent avec des problèmes de santé complexes sont plus à risque. Les personnes atteintes de démence sont également plus susceptibles d'être affectées négativement par l'isolement, l'anxiété et la confusion résultant de nouvelles inquiétantes dans les médias, et d'être plus à risque de changements de comportement, de confusion et de délire au cours de cette période.

Effectivement, en raison de troubles cognitifs, les personnes atteintes de démence courent un plus grand risque d'exposition au COVID-19. Les problèmes de mémoire rendent les instructions difficiles à retenir. Par exemple, il peut être compliqué de comprendre les instructions concernant la distanciation sociale (rester à 1 mètre des autres), l'hygiène des mains, les restrictions sur les sorties à l'extérieur ou encore les raisons pour porter un masque. Un éventuel manque de perspicacité peut entraîner un comportement qui augmente le risque d'exposition pour la personne elle-même, ainsi que pour la famille. Il est très important que la société n'inflige aucun blâme, stigmatisation ou culpabilité aux personnes atteintes de démence en raison de ces risques, car c'est une conséquence du trouble de démence. Néanmoins, la sensibilisation à ces risques est importante pour la protection des personnes atteintes de démence et de leur entourage.

Nous reconnaissons que chaque cas est différent, et chaque individu sera impacté par le COVID-19 d'une manière unique. Il sera important que les individus et les familles prennent un avis médical lorsqu'ils évaluent les meilleures mesures à prendre.

L’impact du COVID-19 pour les personnes atteintes de démence.

Il n'existe actuellement aucune donnée prouvant que les personnes atteintes de démence présentent des symptômes du COVID-19 plus sévères que d'autres personnes d'âge et de santé similaires. De nombreuses personnes âgées atteintes de démence qui attrapent le COVID-19 se sentiront mal pendant quelques jours et se rétabliront progressivement à la maison.

Les personnes atteintes de COVID-19 qui sont en détresse respiratoire peuvent se voir proposer une hospitalisation pour un traitement à l'oxygène et d'autres interventions. S'ils sont plus âgés ou ont d'autres maladies, il y a un risque accru de décompensation organique.

Pendant l’hospitalisation, les personnes atteintes de démence peuvent avoir du mal à comprendre pourquoi les proches qu'elles aiment sont distantes. Elles peuvent également être moins en mesure de communiquer ou de respecter les instructions de l’équipe médicale et les mesures de sécurité. Tous ces facteurs peuvent conduire à un risque accru de développer un délire.

Un avis médical est essentiel pour savoir si le bénéfice d'être hospitalisé vaut la peine d'être isolé et séparé de sa famille. Ce sont des problèmes importants et difficiles auxquels les familles doivent faire face.

Problèmes supplémentaires à considérer pour les personnes atteintes de démence.

Il est difficile de mettre en œuvre des recommandations sur la distanciation physique pour les familles qui s’occupent de leur proche atteint de démence. Il peut également être difficile d'amener les personnes atteintes de démence à porter un masque et à le garder.

Devant une infection par COVID 19, il faut une réévaluation de la démence et des autres symptômes (par exemple, déshydratation, troubles du comportement, délire) afin de mettre en place une stratégie proactive et préventive pour minimiser les besoins des personnes atteintes de démence.

Conclusion :

L'impact du COVID-19 est sans précédent, en particulier sur les groupes vulnérables tels que les personnes atteintes de démence et leurs familles. Cependant, avec les bonnes informations et, les recommandations, on peut mettre en place des plans de soins, avec parfois l’inclusion des personnes atteintes de démence. Ainsi les familles peuvent prendre des décisions éclairées sur comment, quand et où chercher de l'aide.

Dr Sid Ahmed BELBACHIR

Directeur médical

Centre Médical de la Mémoire

04 rue Boufatit El Biar

Tel 021 79 78 33/34

Dr Sofiane Agchariou

Spécialiste en Neurologie

CHU Bab El Oued

 

Article recommandé

  • Apprenez l’anglais en visitant la Casbah, voici l’idée originale que propose Work up learning05 Juillet 2018

  • Défilé de mode de la maison Diaf el Yasmine couture 20 Février 2020

  • Recette marinade pour viande grillée :28 Septembre 2014

  • Programme Cinémathèque d’Alger du mois de janvier 2014 04 Janvier 2014

  • Fit'Art-Expo/Vente-Spéciale Artisanes02 Janvier 2018

Commentaires


Laissez un commentaire