Société Algérienne § Culture § économie

AADL : Les souscripteurs de Bouinane demandent l’ouverture d’une enquête

#aadl

Alors que le lancement de l’opération de remise des clefs est annoncé en grande pompe sur le site de l’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL), plusieurs souscripteurs, parmi les bénéficiaires, sont déçus, voire choqués, quant à l’état des logements réceptionnés .

Ce sont notamment les bénéficiaires des deux sites de la nouvelle-ville Bouinane, 1000 et 2600 logements (Blida), qui se trouvent dans le désarroi suite au non-achèvement des travaux de raccordement en eau, électricité et gaz, ainsi que les travaux d’aménagement extérieur. C’est la raison pour laquelle ces souscripteurs demandent l’ouverture d’une enquête sur la situation de ces deux sites.

«L’opération des remise des clefs partielle a été lancée le 20 décembre. Depuis, les souscripteurs sont encore sous le choc. Plusieurs îlots ont été réceptionnés alors qu’ils sont inhabitables. Il reste encore des travaux à achever, tels le raccordement en eau et aux réseaux de gaz et d’électricité, sans parler de l’état des cités à l’extérieur», a déclaré hier au Jeune Indépendant Riadh, coordinateur des souscripteurs des sites en question.

Encore en chantier et sans bitume, les deux sites connaissent également l’entassement des immondices de débris et terre, qui se transforment en gadoue du fait des eaux pluviales et des engins en pleine œuvre, entravant ainsi les travaux de raccordement aux réseaux d’électricité et de gaz, précise notre interlocuteur.

De même, les habitants de certains îlots souffrent du manque de réseau d’assainissement, à l’image de l’îlot 28. Les protestataires pointent du doigt les entreprises de gestion et de réalisation ainsi que la direction de l’AADL. «Nous avons été voir le chef des projets pour qu’il nous donne des explications sur l’état de nos logements mais il n’y a eu que des promesses et rien n’a été fait.

L’entreprise de la nouvelle ville Bouinane, l’entreprise de réalisation turque et la direction de l’AADL se renvoient la balle et nous laissent livrés à nous-mêmes, sans solution», regrette ce souscripteur. Il a fait savoir que «l’entreprise de la nouvelle-ville Bouinane a été mise en place dans le but d’accélérer l’avancement des travaux au niveau des sites et de réaliser une nouvelle-ville selon les normes requises».

«Vu l’état lamentable de nos cités, nous nous interrogeons sur l’efficacité de cette entreprise sur le terrain et nous demandons la désignation d’une commission d’enquête», réclame-t-il au nom des souscripteurs. Selon les témoignages, l’AADL avait promis à ses clients «de livrer, en septembre dernier, ces projets complètement finis, y compris les travaux d’aménagement et les structures d’accompagnement (établissements scolaires, bureau de poste, marché, etc.)».

«Les travaux au niveau du site 2600 logements étaient à l’arrêt depuis plus d’une année, et après plusieurs rassemblements de protestation devant les sièges de l’AADL et du ministère de l’Habitat, on nous a promis de régler le problème définitivement au mois de septembre, mais il n’en fut rien», révèle Mohamed, un autre souscripteur.

Contacté par le Jeune Indépendant pour obtenir des explications quant aux préoccupations des souscripteurs, le directeur des projets n’a pas donné suite à nos sollicitations. Pour rappel, plusieurs sit-in de protestation ont été observés par les souscripteurs de ces deux sites bien avant la réception «partielle» de leurs logements en vue de réclamer l’avancement des travaux au niveau des bâtiments mais surtout l’évacuation des immondices constituant un vrai obstacle pour l’aménagement extérieur et l’installation des divers réseaux. Réceptionnés non achevés après tant d’années d’attente, les nouveaux logements, censés soulager la souffrance de milliers de familles, deviennent ainsi un véritable cauchemar.

jeune-independant.net

Article recommandé

  • Dirassatic : une ambitieuse plateforme de gestion d’école en ligne algérienne17 Septembre 2014

  • Programme de la Troisième édition des Journées Internationales de Philosophie d’Alger13 Octobre 2018

  • Rencontre poétique *Khat Errouh* : quand l'ecriture raconte la femme05 Mars 2020

  • Dounia Parc Open VTT Challenge 201726 Juillet 2017

  • Un ingénieur d’Algérie Télécom primé à la 8e édition de « Stars Of Science »27 Novembre 2016

Commentaires


Laissez un commentaire