Bien-être § Santé § Maman

Intoxication au monoxyde de carbone : symptômes et séquelles

#monoxyde_carbone

Ça y est, l’hiver s'installe. Comme chaque année, il convient de rester vigilant face aux émanations de monoxyde de carbone qui causent près d’une centaine de décès dans le monde par an ! Et cent soixante dix sept (177) décès, depuis le 1er janvier 2020 en Algérie.

Gaz inodore, incolore et inflammable, le monoxyde de carbone CO se forme lors de la combustion incomplète de matières organiques (gaz, charbon, fioul ou bois, carburants).
Sa source principale est le trafic automobile ainsi qu'en cas de mauvais fonctionnement d'un appareil de chauffage domestique.
Ce gaz résulte de la combustion incomplète de combustibles contenant du carbone tels que le gaz, le charbon, le mazout, le diesel, l’essence et le bois.
Les émissions de CO proviennent également du mauvais réglage des chauffe-eau à gaz.
🔹️Ses effets sur l'être humain:
Le monoxyde de carbone est toxique à partir d’une concentration en volume inférieure à 0.1%, en exposition prolongée.
Le CO se fixe sur l’hémoglobine pour former une molécule stable, la carboxyhémoglobine. L’hémoglobine s’associe préférentiellement avec le CO plutôt qu’avec l’oxygène, et cette fixation est irréversible.
Pour une concentration de 800 ppm de CO dans l’air, 50% de l’hémoglobine est bloquée sous forme de carboxyhémoglobine. Il en résulte une diminution de l’oxygénation cellulaire, nocive, en particulier pour le système nerveux central.
🔹️Les causes sont :
- Le manque d’aération dans des locaux chauffés par une combustion.
- Le mauvais réglage des appareils entretenant une combustion.
- L’obstruction du conduit de cheminée, provoquant le refoulement des gaz brûlés.
- La mauvaise conception de certaines cheminées, empêchant l’évacuation des gaz brûlés.
⚠️Les conséquences:
Une faible exposition au CO peut entraîner des maux de tête et des nausées.
À concentration importante, il peut être à l’origine d’une intoxication provoquant:
↪Des vomissements.
↪Des évanouissements.
↪Des convulsions.
↪Des séquelles neurologiques irréversibles.
↪La mort lors d’une exposition prolongée.
 
D’autres effets sont également observés suite à des expositions prolongées à des taux plus faibles.
Chez les personnes en bonne santé, on peut observer:
Une diminution des capacités physiques et intellectuelles.
Une baisse de la perception visuelle.
Une perte de motricité.
Conseils préventifs de l’intoxication au monoxyde de carbone:
Contrôle tous les ans des installations de chauffage et de production d’eau chaude par un professionnel qualifié (chaudière, chauffe-eau, chauffe-bain, cheminée, poêle…)
Aérer son logement quotidiennement pendant au moins 10 minutes et ne jamais obstruer les aérations du logement, même en hiver.
N’utiliser d’appareils mobiles de chauffage d’appoint que dans les pièces convenablement ventilées et par intermittence.
Ne jamais faire actionner un moteur de voiture dans un garage fermé.

Respecter les consignes d’utilisation des appareils de chauffage.

Association scientifique ASEPA

Article recommandé

  • Troisième édition de l'événement "Un samedi en couleurs ''13 Novembre 2014

  • Qaada Science reçoit le Professeur Cédric Villani , éminent mathématicien08 Décembre 2018

  • COMMENT BIEN CHOISIR SON PÈSE-PERSONNE30 Août 2016

  • Algérie : La polyarthrite rhumatoïde touche plus de femmes que d’hommes 22 Mars 2021

  • Dossier :Bienfaits de la randonnée sur le bien être mental (stress, dépression, anxiété)07 Janvier 2017

Commentaires


Laissez un commentaire