Bien-être § Santé § Maman

Bouton de fièvre et Aphtes, y-a-t-il une différence entre les deux ?

#boutton

Le bouton de fièvre, aussi appelé "herpès labiale", est une maladie virale cutanée, se manifestant autour de la bouche, le plus souvent au niveau des lèvres, à la jonction entre la peau et la muqueuse, par une éruption constituée de vésicules (petits boutons remplis de liquide clair riche en virus).

Les aphtes : Petite ulcération superficielle, douloureuse, observée le plus souvent sur la muqueuse buccale et parfois sur la muqueuse génitale.

Ses causes :

Le bouton de fièvre est dû à un virus de la famille des Herpes simplex virus, le HSV1.

Après la primo-infection, le virus reste présent dans les cellules nerveuses locales et divers facteurs peuvent le réactiver : le stress, une exposition au soleil, les règles, un traumatisme, une intervention chirurgicale, un traitement qui inhibe le système immunitaire, une infection et, bien sûr, la fièvre – d’où son nom.

Les aphtes :

À l'origine des aphtes, on trouve différentes causes qui relèvent le plus souvent d'une blessure des muqueuses (Un brossage de dents trop énergique, un mauvais ajustement de l'appareil dentaire, un morceau de pain qui égratigne les gencives), d'allergies ou de carences en vitamines(B1,B2,B6,B12), ou d'une altération du système immunitaire causée par des facteurs psychologiques (le stress, la fatigue …)

Aussi, certaines maladies ( maladie de Crohn, maladie coeliaque, immunodéficience par traitement corticoïde prolongé) peuvent favoriser les aphtes récidivants, et les aphtes peuvent constituer les premiers symptômes d'un syndrome de Behçet, une maladie très rare mais plus grave.

Symptômes :

Boutons de fièvre:

Une démangeaison est une tension qui se fait sentir sur un point de la lèvre, avec parfois des maux de tête et de la fatigue.

Après un ou plusieurs jours, un bouquet de vésicules contenant un liquide clair se forme.

Aphtes :

Un ou plusieurs petits ulcères à l’intérieur de la bouche. Le centre des ulcères est blanchâtre, et leur contour est rouge.

Les aphtes causent une vive douleur comparable à une sensation de brûlure (d’ailleurs, le mot aphte provient du grec haptein, qui signifie « brûler »). Le mal s’accentue lorsqu’on parle ou lorsqu’on mange, surtout au cours des premiers jours.

Complication

- Bouton de fièvre:

- Exceptionnellement, une infection de l'œil peut survenir, la kératite herpétique.

- Chez les nourrissons, l’herpès peut, dans de rares cas, provoquer une maladie très grave : l’encéphalite herpétique.

Aphtes:

- En général, les aphtes sont une affection bénigne et ne provoquent pas de complications.

- Toutefois, chez certaines personnes, ces petites ulcérations deviennent chroniques. Elles rendent alors la vie quotidienne inconfortable et gênent l’absorption d’aliments.

- Parfois, les aphtes peuvent se compliquer d’une infection due à des bactéries.

- Rarement surviennent d'autres complications: un peu de fièvre, un gonflement des ganglions, de la fatigue…

Traitements :

 Bouton de fièvre:

- La douleur due à un bouton de fièvre peut être soulagée par un médicament de type paracétamol.

- Une solution antiseptique peut être appliquée sur la lésion une ou deux fois par jour, en évitant celles contenant de l'alcool car cela cause une irritation de la peau allongeant la durée de cicatrisation.

- Dans certains cas, un médicament antiviral oral (aciclovir ou valaciclovir en comprimés) peut être prescrit, notamment lors de l'apparition du premier bouton de fièvre (primo-infection) ou en prévention de crises d'herpès fréquentes.

- Les antibiotiques n'ont aucune utilité lors de boutons de fièvre puisqu'ils sont d'origine virale.

Aphtes:

- En général, les aphtes guérissent spontanément en quelques jours.

- Il est possible de prendre du paracétamol pour combattre la douleur.

- Certains comprimés à sucer et collutoires destinés à soulager les maux de gorge peuvent également être utilisés.

- Il est recommandé de ne pas associer plusieurs médicaments contenant des antiseptiques locaux.

- Si les aphtes sont de petites tailles, peu nombreux et peu fréquents, il est possible d’utiliser des traitements locaux destinés à apaiser la douleur et l'inconfort : ils agissent donc sur les symptômes.

Par exemple:

🔹Un bain de bouche contenant de la lidocaïne (un anesthésique)

🔹Une pommade anesthésiante (lidocaïne) à appliquer sur l'aphte présente l'avantage de ne pas entraîner une perte de sensation dans la bouche, et notamment pas de risque de problèmes de déglutition.

🔹Une préparation à base de chlorhexidine (gel, spray, solution) permet de prévenir une surinfection. (Attention cependant au risque de coloration des dents)

🔹Une préparation à base de corticostéroïdes (pâte gingivale) permet aussi de soulager la douleur et d'accélérer la guérison.


Attention, l'utilisation de ces traitements doit être de courte durée sans avis médical.

Association scientifique ASEPA.

Article recommandé

  • Malaise au sein du forum des chefs d’entreprise: Démissions en cascade03 Mars 2019

  • Une campagne contre Yassir lancée sur les réseaux sociaux pour des raisons politiques14 Décembre 2019

  • Astuce pain hambourg pour enfants04 Août 2015

  • Recette coupe faim Banan'express11 Mai 2016

  • Booster vos défenses : Faire un jus fruits/légumes sans extracteur17 Mars 2020

Commentaires


Laissez un commentaire